Intel investit 300 millions pour améliorer la diversité de ses salariés

Le CEO d'Intel a profité de sa keynote au CES pour annoncer un ambitieux plan s'attaquant au problème de la sous-représentation des femmes et des minorités dans son effectif.

Intel n'a pas fait que présenter ses nouvelles puces lors du CES. Le CEO Brian Krzanich a également profité de sa keynote pour annoncer un nouvel effort conséquent de son entreprise devant améliorer la diversité de ses salariés. Il touchera surtout les Etats-Unis où près de la moitié des quelque 100 000 employés du fondeur sont présents. Brian Krzanich a ainsi promis d'investir 300 millions de dollars d'ici 2020 pour résoudre un problème qui n'affecte pas seulement Intel mais la plupart des entreprises du secteur informatique : la sous-représentation des femmes et des minorités dans les effectifs.

Sans donner d'objectifs chiffrés, Brian Krzanich a indiqué vouloir une meilleure représentation de la diversité "à tous les échelons de la hiérarchie". Selon les derniers chiffres communiqués, chez Intel, aux Etats-Unis, 76% des employés sont des hommes, et seuls 4% sont noirs. Aux postes de direction, les minorités et les femmes sont encore plus sous-représentées. Brian Krzanich a expliqué que les 300 millions iront nourrir plusieurs fonds chargés d'assurer une meilleure diversité dans le pipeline des candidats à l'embauche. Des bonus seront aussi reversés aux managers qui aideront Brian Krzanich à atteindre son objectif.

Intel / Recrutement