Jeunes diplômés IT : les conseils pour préparer sa rentrée Faire le point sur son parcours

 Faire un bilan de ses motivations

2, 4 ou 8 ? Quel que soit le nombre d'années de formation universitaire ou d'Ecoles d'ingénieurs ou d'informatique effectuées, il est impératif d'être au clair sur ses desiderata professionnelles. Pour cela, la période de l'été est propice pour mettre les choses à plat et identifier l'environnement de travail idéal et les grandes familles ou domaines d'activités dans lesquelles on souhaite - ou pas du tout - évoluer.

Conseil ou études ? Production ou exploitation ? Support utilisateurs ou maintenance ? Faire le bilan de ses précédentes expériences, notamment en termes de stages effectués tout au long de sa scolarité, constitue à ce titre un moyen idéal pour accompagner ses perspectives de carrière. L'exercice sera d'autant plus enrichissant et pertinent si l'on se montre capable d'être le plus objectif possible autant avec les situations passées qu'avec soi-même.

Arriver à reconnaître que, sur un dossier ou une mission qui nous ont été confiés, on n'a pas agi de la meilleure façon possible n'est pas un aveu de faiblesse. C'est au contraire un signe de sa capacité à se remettre en cause, et de sa volonté à aller de l'avant pour toujours chercher à s'améliorer.

 Faire le point sur ses points faibles

"Une veine que ce chef de projet ERP américain parlait français, et en plus sans presque aucun accent !" Après avoir loué la maîtrise du français de votre principal interlocuteur lors de votre stage d'études, le moment est (peut-être) venu pour vous d'en faire autant. Si vous vous sentez un peu frêle à l'oral avec l'anglais, l'allemand ou le coréen, vous avez encore un peu de temps pour vous améliorer.

Pour cela, vous avez la possibilité de suivre des cours de remise à niveau proposés par la plupart des établissements spécialisés (Wall Street Institute...) ou bien de vous promener sur les sites Web internationaux des éditeurs, constructeurs et SSII pour consulter leurs podcasts et webinars.

La lecture de présentations Powerpoint sur ces mêmes sites et la consultation de la presse spécialisée anglo-saxonne (Infoworld, eWeek, Computerworld...) peuvent constituer également des compléments bienvenus pour enrichir un vocabulaire métier dans une autre langue.

Autour du même sujet