France Télécom annonce 17 000 suppressions d'emplois d'ici 2008

France Télécom annonce 17 000 suppressions d'emplois d'ici 2008, dont 16 000 en France. Malgré un bénéfice en progression de plus de 90%, pointé à 5,7 milliards d'euros en 2005, l'opérateur historique se justifie en évoquant la baisse des marges, liée à la concurrence dans la téléphonie fixe avec le développement de la téléphonie par Internet (VoIP). Toutefois, cette politique de réduction d'effectifs sera menée sans licenciements, en ne remplaçant pas des départs en retraite sur les trois prochaines années.

VoIP