Réorganisation à la tête d'HP

Les divisions PC et WebOS aux Etats-Unis changent de tête. Le jeu de chaises musicales qui s'est opéré intervient au moment où la TouchPad essuie un flot de critiques.

Le géant informatique HP a procédé à une réorganisation interne qui a concerné les dirigeants de deux divisions hautement stratégiques. John Rubinstein, en charge des activités WebOS et du lancement de la nouvelle tablette tactile d'HP, la TouchPad, chapeautera désormais la branche Personal System Group regroupant notamment PC et systèmes d'impression.

La direction de la division WebOS revient à Stephen DeWitt, ancien directeur de la division Personal System Group, tandis que ce dernier est remplacé par Stephen DiFranco qui a rejoint HP l'année dernière après son départ de Lenovo.

John Rubinstein quitte son poste juste après avoir regonflé le moral de ses troupes dans un mail interne suite aux nombreuses critiques essuyées par la TouchPad en provenance de plusieurs journaux américains comme InformationWeek ou encore le New York Times. Il leur a notamment précisé que la bataille des tablettes tactiles se prenait davantage la forme d'un marathon que d'une course de fond. HP va donc devoir faire preuve d'endurance pour s'imposer. 

Etats-Unis / Mobilité