IBM supprime 1300 emplois

Le géant de l'informatique a déjà notifié 1135 salariés de ses sites américains, et notamment de New York, du Connecticut, du Colorado et du Kentucky, de la suppression de leur emploi. La réduction, qui devrait se chiffrer à un peu plus de 1300 salariés au final, sera effective dès ce trimestre selon les déclarations faites en avril par le directeur financier, Mark Loughridge. Cette décision s'inscrit dans un plan de réduction des coûts sur le territoire américain. Parallèlement à la suppression de postes, IBM fait savoir qu'il consacrera 2,9 millions de dollars au recrutement de 500 nouveaux collaborateurs pour son centre d'appels de Daleville dans l'Indiana, dont l'ouverture devrait intervenir en 2010.

Etats-Unis / IBM