HP revoit ses suppressions d'emplois à la hausse

Le nombre de postes supprimés par le géant du PC passe de 27 000 à 29 000. Les départs ont déjà commencé. La restructuration semble particulièrement viser EDS.

Le nombre total de postes que HP compte supprimer dans le monde vient de passer de 27 000 à 29 000. C'est du moins ce qui ressort dans un document officiel déposé auprès de la Sec, le gendarme de la bourse américaine.  Sur les quelque 350 000 employés que compte HP sur le globe, la coupe représente désormais 8,3% de l'effectif. HP prévoit d'atteindre cet objectif avant fin 2014. Jamais un plan de restructuration de cette ampleur n'avait été impulsé par le géant du PC.

Cela passera, avait déjà précisé le groupe, par des licenciements mais aussi des programmes de préretraite avantageux. Les départs ont déjà commencé : 3 800 personnes auraient déjà quitté le groupe lors du dernier trimestre, après l'annonce du plan en mai dernier. 8 500 employés auraient aussi accepté des conditions de départ en préretraite, et devraient partir cet automne. Selon e-week, citant une source "fiable", une grande partie des suppressions de postes annoncées, peut-être 15 000, concerneraient EDS, racheté presque 14 milliards de dollars par HP en 2008.

Licenciement / HP