Microsoft annonce 18 000 licenciements, son plus gros plan

Satya Nadella annonce 18 000 suppressions de postes chez Microsoft dans les douze prochains mois. Elles concernent majoritairement d'anciens employés de Nokia.

Le CEO de Microsoft Satya Nadella vient d'annoncer que son entreprise va procéder à pas moins de 18 000 suppressions de postes dans les douze prochains mois. Soit 14% de son effectif mondial. Le chiffre, attendu depuis quelques jours, est bien plus gros que pressenti. Il est même inédit pour Microsoft, qui n'a jamais, dans son histoire, réalisé un plan aussi massif.

Sur ces 18 000 postes supprimés, 12 500 sont d'anciens salariés de Nokia. Satya Nadella a ajouté que 13 000 suppressions vont être mises en œuvre dès maintenant, et que la vaste majorité des personnes concernées seront alertées dans les six prochains mois. 1 351 emplois seront taillés dans la région du siège de Microsoft, près de Seattle. Les autres postes visés n'ont pas encore été précisés officiellement, même si des sources fiables indiquent que toutes les unités seront concernées, du juridique à celles dédiées à XBox ou Windows 9 en passant par les commerciaux et le marketing. Satya Nadella annonce aussi qu'il veut simplifier certains procédés, pour gagner en agilité, ce qui va passer par "des couches de management en moins".

Rien n'interdit de penser qu'un plan de cette envergure affectera les 1 600 salariés français de Microsoft, mais rien n'a été confirmé pour l'instant. Ces salariés français ont en tout cas tous bien reçu le message de Satya Nadella

"Il est important de noter que nous éliminons des postes dans certains domaines, mais nous en ajoutons dans d'autres, plus stratégiques", a aussi tenu à souligner le dirigeant dans cette note adressée à tous ses employés aujourd'hui. Lors de la présentation des résultats annuels, le 22 juillet prochain, il doit d'ailleurs évoquer les domaines d'innovations dans lesquels il souhaite investir. Le CEO a aussi promis que son entreprise allait offrir "une indemnité à tous les employés touchés par ces changements, ainsi qu'une assistance dans de nombreux endroits pour les aider à gérer la transition."  

La précédente plus grosse vague de licenciements chez Microsoft remonte à 2009. Le chiffre avait alors atteint 5 800 postes.

Microsoft / Licenciement