Licenciements chez Oracle France : la CFDT craint des départs volontaires massifs

Le syndicat annonce des départs dépassant largement le cadre du Plan de Sauvegarde pour l'Emploi annoncé.

Suite au rachat de Sun, Oracle France a annoncé un Plan de Sauvegarde pour l'Emploi (PSE) et le licenciement de 102 salariés. Or, sur son blog, la CFDT alerte : "le volontariat menace d'être massif ", y compris dans les catégories non impactées par le PSE. "L'opportunité parait trop belle aux ventes, à l'avant vente pour ne pas tenter sa chance, alors que les moteurs de motivation internes sont éteints depuis plusieurs années et que le marché de l'emploi recommence à briller." La CFDT s'interroge sur le traitement que réserve la direction à ce volontariat.

La filiale de conseils du groupe suscite aussi des interrogations. Après la disparition de ce département en Allemagne, et une réduction de la moitié des effectifs en France, le syndicat rapporte "une incitation quotidienne de managers à voir des collaborateurs de leur équipe se porter volontaires au départ, sans avoir pour autant présenté de risque économique dans le PSE actuel".

Sun / Licenciement