HP va supprimer entre 11 et 16 000 emplois de plus

Après avoir annoncé ses résultats du deuxième trimestre, le géant a sensiblement relevé le nombre de postes qui seront supprimés dans le cadre de sa large restructuration.

Les résultats du deuxième trimestre d'HP qui viennent d'être diffusés ne semblent pas catastrophiques. Le chiffre d'affaires a certes reculé pour le 11e trimestre consécutif, mais très légèrement, de 1% (à 27,3 milliards de dollars). Mais le bénéfice net s'est envolé de 18% pour atteindre 1,3 milliard. C'est en tout cas visiblement pas assez bien pour Wall Street, qui enregistre une baisse de l'action HP de plus de 2,28%. Et pas assez bien pour la direction, qui a annoncé dans la foulée des suppressions d'emploi encore plus importantes que prévu.

Lancé dans une restructuration depuis plusieurs semestres, HP va ainsi supprimer entre 11 000 et 16 000 postes de plus que prévu initialement. Tous les services et toutes les régions du monde seront impactés. Il s'agit d'un chiffre qui vient s'ajouter au 34 000 déjà confirmés en décembre dernier.  Ce qui portera donc à 45 ou 50 000 le nombre de postes concernés. Soit près de 15% des 317 500 employés que comptait HP en octobre dernier.

Licenciement / HP