10 000 postes supprimés chez Ricoh

Le spécialiste japonais des systèmes d'impression compte réduire sa masse salariale de 10%. Ricoh vise un bénéfice opérationnel de 1,7 milliard de dollars en 2014.

Les entreprises japonaises sont nombreuses à annoncer des coupes sombres dans leurs effectifs ces derniers temps. Après Panasonic -17 000 emplois) et Olympus, c'est au tour du fournisseur de solutions d'impressions Ricoh de faire état d'un vaste plan de restructuration. Ainsi, 10 000 suppressions de postes sont prévus sur les 109 000 collaborateurs que comptent actuellement le fabricant japonais.

Dans un contexte industriel morose, aggravé par les conséquences des tremblements de terre et tsunamis de mars dernier, Ricoh a décidé d'accroître ses efforts pour retrouver le chemin de la rentabilité. Les licenciements et suppressions de postes qui devraient s'étaler sur les prochaines années, doivent permettre au groupe d'afficher à horizon 2014 des bénéfices opérationnels à hauteur de 1,7 milliard de dollars.

Revenus / Licenciement