Microsoft veut faire des économies

Malgré des résultats en ligne avec les prévisions, le groupe américain entend réduire ses dépenses de 500 millions de dollars. Un plan qui vise à anticiper un impact de la crise sur les ventes de l'éditeur. Sont concernés l'ensemble des postes non-stratégiques, au premier rang desquels le marketing et les campagnes de publicité, mais également les frais généraux et les investissements dans les centres de données. Microsoft prévoit également de freiner le rythme de ses recrutements.

Microsoft