Visa H1B : l'indien Patni contraint à payer 2,4 millions de dollars

La SSII indienne Patni Computers Systems vient de conclure un accord définitif avec le département du travail américain afin de régulariser la situation salariale de plusieurs centaines de ses employés. Il est en effet reproché à la société de services de ne pas avoir versé les salaires compensatoires à ses employés expatriés détenteurs d'un visa de travail H-1B. Le manque à gagner, qui couvre la période de janvier 2004 à décembre 2005, s'élève à près de 40 000 dollars par personne.