Philips va supprimer 1 600 emplois

Les résultats très moyens et la crise qui se profile pousse Philips à licencier. C'est surtout la branche médicale de l'entreprise qui va être touchée. Philips va supprimer 5% des effectifs de cette division, soit 1 600 emplois sur 32 000. L'entreprise néerlandaise explique que la crise va impacter considérablement les dépenses de santé publique aux Etats-Unis, un de ses principaux marchés. La société a donc décidé de s'adapter à la conjoncture.

Autour du même sujet