Pacte anti-embauche : 4 géants IT parviennent à un coûteux accord

Dans le recours collectif qui les opposent à des dizaines de milliers de salariés, Apple, Google, Intel et Adobe sont parvenus à un nouvel accord. Cette fois-ci le montant de 415 millions de dollars devrait être accepté.

Depuis 2011, de nombreux employés d'entreprises informatiques accusent, aux Etats-Unis, Apple, Google, Intel et Adobe de s'être mis d'accord pour ne pas débaucher des salariés entre eux. Cette "class action" a tout de même été rejointe et portée par 65 000 salariés.

L'accusation se base surtout sur des e-mails, notamment sur un échange entre Steve Jobs et Eric Schmidt. L'été dernier, une première somme, de 324,5 millions de dollars, avait été proposée par les entreprises visées pour éviter le procès. Mais elle avait été refusée par le juge qui la considérait trop basse.

Aujourd'hui, Apple, Google, Intel et Adobe proposent une somme supérieure (415 millions de dollars), et un représentant des salariés a indiqué qu'ils acceptaient ce montant. Reste au juge à l'approuver, mais il a déjà fait comprendre que cela dépassait ses attentes.

Intel / Adobe