Hausse très modeste pour les salaires informatiques en 2014

Salaire dans l'informatique selon Expectra Selon une étude d'Expectra, la filière Informatique & Télécoms est créditée cette année d'une très faible augmentation des salaires, de 0,7%.

Spécialiste des recrutements dans les domaines technologiques, commerciaux et juridiques, Expectra a pu analyser plus de 68 800 fiches de paie en vue d'estimer les évolutions de salaires en France en 2014. Il en ressort que les cadres ont vu leur rémunération augmenter de 0,9% cette année par rapport à 2013. Une hausse modeste, mais supérieure à celle enregistrée l'an passé (+0,5%).

De leurs côtés, les profils IT de la filière Informatique & Télécoms sont crédités cette année d'une augmentation plus faible, de 0,7%. "Cette faible progression reflète la croissance du chiffre d'affaires du secteur, attendue sur l'ensemble de l'année à seulement 1,1%, selon les prévisions du Syntec Numérique", commente l'étude, qui rappelle que l'année dernière la progression avait été bien supérieure pour ces profils IT. Ils avaient alors pu profiter d'une hausse 1,8%.

Trois profils IT qui montent

L'analyse des fiches de paie a aussi permis à Expectra de faire ressortir, parmi les métiers dont ce spécialiste des recrutements s'occupe, ceux qui ont connu les plus fortes hausses de leur salaire médian. Et, si l'année dernière les ingénieurs de la filière IT (Informatique & Télécoms) s'arrogeaient les trois premières places, ce n'est plus le cas cette année, mais trois de ces profils IT sont tout de même dans le Top 10, à la 5e, 9e et 10e place (voir ci-dessous).

Trois profils IT ayant un salaire médian en hausse cette année
Qualification (Informatique et Télécom) Médian national - Salaire annuel brut en euros Evolution
Source : Expectra
Architecte technique44 6103,30%
Ingénieur développement38 2802,30%
Chef de projet informatique 45 6702,30%

Pour rappel, un salaire médian n'est pas un salaire moyen, mais divise en deux  la population, la moitié gagnant plus, l'autre moins.

L'impact de l'intérêt pour le Big Data et le cloud sur les salaires

Selon Expectra, le Big Data entre "en phase de maturation dans les entreprises". Or, le déploiement des solutions de Big Data nécessitent des expertises métiers en termes de logiciels, d'infrastructures et de systèmes de gestion en base de données. "Dans ce contexte, les ingénieurs en développement sont courtisés, mais également les chefs de projet infrastructure et consultants décisionnels. Si les salaires ne sont pas significativement en hausse pour ces deux derniers métiers, un grand nombre d'opportunités de recrutement s'offrent à eux, en hausse respective de 15% et 10%", détaille cette 12e édition du baromètre Expectra des salaires.

Quant à l'architecte technique, il s'agit du profil dont le salaire a le plus progressé dans la filière IT en 2014, avec une hausse de 3,3% – et un salaire médian de 44 610 euros. "Sa rémunération est tirée par les deux principaux enjeux relatifs au cloud computing, l'accès optimisé aux données et la sécurité", commente Expectra.

L'étude souligne aussi que les employeurs attendent également des architectes techniques une montée en compétences en matière de management de projets, d'assistance à maîtrise d'ouvrage, d'architecture ou de pilotage de contrat. "Le cloud computing étant en effet une forme d'externalisation, l'acquisition de compétences managériales, techniques et juridiques devient incontournable", remarque Expectra.

Recrutement / Recrutement informatique