Symantec va licencier 10% de son effectif mondial l'année prochaine

Après avoir annoncé se scinder en deux, le spécialiste de la sécurité confirme aujourd'hui vouloir licencier quelque 2000 de ses employés dans le monde.

Symantec est en pleine restructuration. Il y a un mois, l'éditeur de la Silicon Valley confirmait se scinder en deux, un peu comme HP, avec une première société dédiée à la sécurité informatique, et une seconde aux systèmes d'archivage et de récupération. Aujourd'hui, le journal californien San Jose Mercury News annonce que Symantec va licencier quelque 2000 employés l'année prochaine. Cela représente à peu près 10% de son effectif mondial.

Le groupe, qui est présent en France, n'a pas voulu préciser les zones géographiques et les activités impactées, et s'est limité à dire que ces licenciements allaient concerner plusieurs fonctions et plusieurs régions.

Licenciement / Symantec