Stratégie et architecture d'entreprise agile

L’Entreprise Agile "orientée services" est une organisation dont les composants essentiels inter-réagissent dynamiquement en fonction des évolutions "métier".

L'Entreprise orientée "service" a pour guide le tracking des exigences "client" et pour finalité la performance et la qualité optimale. La notion d'agilité s'attache quant à elle à un ensemble de valeurs optimisant la mise en oeuvre des moyens de cette ambition.

Le premier outil de l'Architecture d'Entreprise est une modélisation stratégique des exigences "client" incluant l'état, au présent et au futur immédiat, des solutions technologiques susceptibles d'apporter une réponse opérationnelle.

En second outil, une modélisation métier permet à l'organisation de formaliser les processus devant supporter ses missions. Et c'est seulement ensuite que la notion d'architecture technique, s'appliquant à un système d'information ou à un système de production industriel apparaitra.

Dans le "buzzword du framework architectural", la plus grande imprécision règne. L'absence de vision globale des informaticiens en est certainement la cause. Leurs propositions se limitent actuellement aux aspects techniques ou applicatifs du système d'information (figure 1). De plus, cette vision d'urbanisation qu'ils qualifient d' "Entreprise" fait abstraction d'une modélisation des ressources humaines et n'implique pas de modèle anticipatif de l'environnement en évolution.

La réponse n'est pas dans la structure du SI mais dans la dynamique du processus. Plus précisément dans une double dynamique : la première, en réaction maitrisée de l'adaptation opérationnelle du processus à supporter ; la seconde, en anticipation mesurée des impacts technologiques et fonctionnels de l'environnement.

Pour être Agile, l'entreprise doit maîtriser en continu les dynamiques d'évolution du processus métier, des ressources humaines et du système d'information. L'agilité à ce niveau nécessite une projection dans le futur qui doit être instrumentée par des techniques formelles comme l'anticipation rationnelle. Cette pratique permet d'appréhender la dimension des évolutions technologiques ou fonctionnelles en émergence et leurs impacts prévisibles sur les composants de l'organisation.

Actuellement, en ce qui concerne la vision métier et l'architecture applicative devant la supporter, deux approches prédominantes collaborent complémentairement à la recherche de la solution optimale, l'une, le management des processus métiers (BPM), est liée à l'Agilité du processus opérationnel, l'autre, l'Architecture Orientée Services (SOA), apporte une solution élégante au développement des composants du système d'information :

- le BPM s'appuie sur la modélisation métier pour optimiser et adapter l'ensemble des activités. En remodelant l'organisation autour des processus composant le coeur de l'organisation, le BPM s'impose comme le levier principal de la performance opérationnelle ;

- la SOA, par son approche de conception et de construction de services sous la forme de briques applicatives indépendantes, facilite l'instrumentation des processus.

L'avantage de la SOA est de produire des composants simples, modulaires et faiblement couplés, donc permettant de recomposer rapidement l'agencement applicatif des fonctionnalités qu'ils assurent.
SOA comme BPM collaborent à la même stratégie : assurer l'atteinte des objectifs de l'Entreprise dans un contexte d'évolution rapide et le plus souvent lié à une obligation de différenciation concurrentielle.

La performance du processus métier

Tous les processus opérationnels d'une organisation ne sont pas automatisés ou rationnellement automatisables. De plus, ils coexistent généralement avec un ensemble de pratiques individuelles souvent difficilement formalisables. La notion de productivité doit donc composer avec plusieurs variables dont certaines, comme les processus, peuvent faire l'objet d'un monitoring automatisé et d'autres, moins aisément mesurables, sont liées aux notions de compétence, de motivation ou d'appartenance.

Pour être pertinente, une approche globale de la performance doit intégrer l'ensemble de ces préoccupations. Ainsi a émergé le concept d'Agilité optimale.

Autour du même sujet