Vers l'intégration des fonctions de planification et de gestion des temps

De la montée en puissance des technologies Web à l'émergence d'approches sectorielles, le point sur les principales mutations du marché des progiciels de planification et de gestion des temps.

L'intégration des deux domaines planification et gestion des temps constitue l'une des grandes tendances de ce marché. Initialement, les éditeurs étaient spécialisés dans chaque domaine.

Les éditeurs de planification centraient leurs développements sur l'optimisation des tâches et la génération de plannings alors que les éditeurs de gestion des temps et activités se focalisaient sur l'acquisition des temps et des activités, la prise en compte de la réglementation sociale et des accords d'entreprise et la transmission des données de temps à la paie. A priori, deux métiers différents. Mais comment peut-on planifier sans prendre en compte les contraintes légales et les accords d'entreprises ?

Fort de ce constat, on assiste aujourd'hui à un rapprochement de la couverture fonctionnelle de ces deux types d'offre. En effet, les éditeurs de planification ont complété leur offre d'un module de gestion des temps et activités et inversement les éditeurs de gestion des temps et activités ont développé un moteur de planification.

 

Une deuxième tendance lourde de ce marché est l'approche sectorielle de la planification sous contrainte. L'optimisation des tâches ne peut se concevoir que dans le cadre d'une approche métier.

 

Une troisième tendance d'importance concerne la prise en compte dans les outils de planification et de gestion des temps, d'une gestion des compétences à destination  des utilisateurs opérationnels. Cette gestion des compétences s'intègre complètement dans le processus d'optimisation des tâches et d'élaboration de plannings.

 

Enfin la quatrième tendance est liée à la technologie Web. Cette technologie permet d'une part aux applications de centraliser les données et les traitements sur des serveurs et ainsi un allègement des travaux de maintenance applicative et technique.

D'autre part, l'ergonomie Web via un réseau intranet facilite la décentralisation des transactions auprès d'une vaste population. En effet, certains processus tels que le pointage, la saisie des demandes d'absences, concernent directement le collaborateur. D'autres comme la validation des pointages, des plannings, des congés, sont à destination des managers.

 

Développer de nouveaux modules, verticaliser l'offre de planification, gérer les compétences, proposer des écrans Web, représentent pour ces éditeurs des investissements financiers très importants. C'est pourquoi, aujourd'hui certains de ces développements ne sont pas totalement aboutis. Les éditeurs venant de la gestion des temps et des activités ont soit développé un outil d'aide à la planification, soit contracté des accords de partenariat avec des éditeurs de moteur d'optimisation. Les éditeurs venant de la planification, ont des lacunes dans leur module de gestion des temps.

 

S'il reste quelques améliorations à apporter, les progiciels de planification et la gestion des temps et activités répondent aux attentes des entreprises et des managers opérationnels. Ces derniers disposent d'un outil opérationnel de gestion des compétences, d'élaboration de plannings permettant une meilleure affectation des collaborateurs, une meilleure équité entre les collaborateurs et quelque part un retour sur investissement quantitatif et qualitatif.

Autour du même sujet