Fonction et Fonctionnalité : comprendre la différence

Dans la totalité des livres d'urbanisme de ma bibliothèque, je n'ai à ce jour jamais trouvé une définition satisfaisante de "fonction". Tous les auteurs passent sous silence cette question qui est pourtant une question clé.

Un internaute m’a demandé il y a quelque temps la différence entre "fonction" (dans le contexte du plan d'occupation des sols) et "fonctionnalité" (dans le contexte de fonctionnalités applicatives, telles qu’on les trouve dans les cahiers de charge). C’est une excellente question, qui me donne l’occasion de parcourir plusieurs notions proches qui posent des soucis de compréhension et produit en particulier une grande confusion entre les vues métier et fonctionnelle.

Fonction et domaine métier
Alors tout d'abord, on parle souvent au niveau de l'entreprise de "fonction" au sens "domaine métier". Exemples : la Fonction RH, la Fonction achat, la Fonction après-vente... Éliminons tout de suite cette signification particulière.

Fonctionnalité et Analyse fonctionnelle

Dans un cahier des charges, en général, on décrit traditionnellement des "fonctionnalités", c'est-à-dire des blocs de textes qui sont de deux natures :

- Les besoins "fonctionnels", c'est-à-dire qui apportent directement un rendu de service au(x) futur(s) utilisateur(s) du futur système ;
- Les besoins "non fonctionnels", ou encore de Qualité de service : temps d'indisponibilité, besoin de sécurité de fonctionnement...

Dans le premier cas, on décrit des "fonctions". Qu'est-ce qu'une "fonction" ?

Curieusement, dans la totalité des livres d'urbanisme ou d'architecture de ma bibliothèque, je n'ai à ce jour jamais trouvé une définition satisfaisante de "fonction". Tous les auteurs font comme si cela était évident et passent sous silence cette question qui est pourtant une question clé. Ainsi, le livre de Ch. Longépé "Le projet d'urbanisation du S.I." (3ème édition) ne donne pas de définition. Le métamodèle qui s'y trouve ne place pas le concept de "fonction".

Alors je vous propose ma définition de "fonction" : c'est très simple à comprendre.

Prenez un marteau dans votre main. Vous visualisez ? Bon.

Avec un marteau vous pouvez... par exemple planter un clou, frapper sur autre chose (mais pas sur la tête du voisin !). L'outil vous apporte donc une capacité nouvelle, une capacité de frappe. Fonction = "frappe".

La fonction est une capacité apportée par un système ou un outil. Elle est en général exprimée par un nom suivi d'un complément. Et cette capacité facilite la vie de la personne qui réalise un certain travail : elle l'aide à faire son travail. (Dans certains cas, la fonction fait totalement le travail, mais c'est à prendre comme un cas particulier.)

Les professionnels de l'analyse fonctionnelle ou de l'analyse de la valeur connaissent très bien le sujet. Ils établissent la liste des fonctions du futur système. Ils classent les fonctions en différentes catégories d'importance et décident des fonctions qu'ils conservent ou non (les fonctions accessoires qui coutent trop cher sont impitoyablement éliminées).

La "fonction" n'a de réalité que dans notre esprit, ce n'est qu'un concept, une idée, que l'on forme parce que, il faut bien le dire... quand on maîtrise bien l'exercice, c'est une manière de pensée extrêmement pratique.

Elle permet de penser beaucoup plus sereinement aux diverses solutions possibles. En effet, une même fonction peut être implémentée par divers outils et systèmes. Exemple : on peut frapper avec autre chose qu'un marteau, une fonction de 'transport' peut être implémentée par un tapis roulant, un chariot élévateur, une voiturette de golf... 

Dans nos entreprises, nous avons tous pu observer des phénomènes de "guerres de solutions", où chacun défend sa solution à lui. Souvent, ce type de querelle n'a intrinsèquement pas d'issue si les solutions proposées conviennent et proposent les mêmes fonctions... La vraie réponse ne consiste-t-elle pas en un arbitrage et une orientation de la stratégie technique ?

Fonction et Processus métier
Une fonction exprime le rendu de service à un acteur dans le cadre d'un processus métier. Une fonction n'est donc pas une activité. Elle ne doit pas être confondue avec activité elle-même (travail réalisé par un acteur).

Fonction et Plan d'Occupation des Sols
Ce sont bien les mêmes fonctions qui sont classées dans le cadre d'un "Plan d'Occupation des Sols", sous forme d'Îlots, de Quartiers, de Zones, etc.

Seulement il arrive que le plus souvent les fonctions ne sont pas affichées (parce que ça ne tient pas sur une page PowerPoint).

Souvent même elles ne sont pas explicitées. Le découpage en Îlots, de Quartiers, de Zones est alors fait directement sans listage des fonctions, ce que je ne recommande pas (mais c'est un autre article), et ce qui rend difficile à appréhender les diagrammes des urbanistes.


Les définitions des autres

J'ai pu trouver les deux "définitions" suivantes.

1/ Le CEISAR a malheureusement adopté la définition suivante :

- Function : Action inside an End to End Process. A Function may reuse other Functions. A Function is a Business Function or an Organization Function. A Function software is also called a Software Service.

- Business Function : Function of an End to End Process. Example: check data entry, compute price, send message to Customer. Not to be confused with Organization Functions.

- Organization Function : Function which only exists for Organization purpose like: "Authorize Function", or "send to To Do List of an Actor", or "find next Actor" (used by Workflow engine). Do not confuse with Business Function.

(CEISAR glossary - April 2008)

Cette définition a un inconvénient : dire qu'une fonction est une "action" c'est certainement entretenir la confusion entre les vues Métier / Fonctionnelles.


2/ Dans un document issu d'une grande entreprise française (que je ne peux pas nommer), on trouve la définition suivante : 

- 'Fonction' = Plus petit élément significatif dans la décomposition d'une phase.

- 'Phase' = Subdivision d'un processus, déclenchée par un événement et produisant une valeur ajoutée intermédiaire ou finale. 

Pour moi, dire qu'une Fonction est la "subdivision" ou la "prolongation" du processus... je trouve cela assez peu explicite, et accroît le risque de confusion entre les vues Métier / Fonctionnelles.

C'est pourquoi, personnellement, je préfère m'en tenir à ma définition, que je trouve bien, parce que c'est la mienne, que je la pratique depuis un moment, et qu'elle me semble bien fonctionner ! À vous de juger ! 


Auteur : Christophe Thiry (photo), urbaniste du SI (http://urba-si.blogspot.com/)

Autour du même sujet