Entreprises, comment apprivoiser la consumérisation ?

Cette tribune est un message de bienvenue. J’aimerais accueillir les entreprises B2B dans l’ère de la consumérisation. Le temps où les acteurs du B2B pouvait se permettre de dédaigner les caprices technologiques du grand public est révolu.


Dans un récent article intitulé "Comment ça vous voulez utiliser votre iPhone pour le travail ?", le Wall Street Journal mettait en évidence une conséquence centrale de la prolifération des technologies mobiles : les entreprises peinent aujourd'hui à trouver un nécessaire équilibre entre, d'une part, permettre aux employés d'accéder aux informations dont ils ont besoin, et d'autre part, protéger la sécurité de ces informations. 


Nouveau modèle et quelques solutions  

Il fut un temps où les entreprises et les gouvernements développaient des technologies, qui se démocratisaient ensuite pour éventuellement être adoptées par le plus grand nombre. L'email, Internet et le PC sont trois exemples de cet ancien cycle d'évolution, et  chacune de ces avancées a eu un impact profond sur la manière dont nous travaillons.

Mais aujourd'hui, ce modèle de diffusion des technologies n'est plus valable. Nous constatons, et nos clients nous le confirment, que c'est désormais la demande des utilisateurs finaux qui dirige l'innovation. La frontière entre le monde professionnel et celui des consommateurs est de plus en plus  floue, et il peut être difficile pour certaines organisations de suivre le nouveau rythme, particulièrement quand les avancées issues de la demande du grand public s'accompagnent de sérieux défis technologiques.

Pour relever ces défis, tels que l'accès et la sécurité, il faut innover, et au-delà des propositions utiles de l'article du Wall Street Journal, j'aimerais suggérer quelques solutions à considérer :

-          La gestion à distance des terminaux, qui permet aux équipes de la DSI de les désactiver rapidement ou de détruire les données sensibles en cas de perte.

-          Les solutions de certificat de sécurité pour smartphone, qui permettent aux entreprises de déployer une politique de sécurité de qualité.

-          Les services Cloud, puisque restreindre l'accès aux données de l'entreprise à la seule voie du Cloud permet d'éliminer les risques d'utilisation de ces données, mêmes cryptées, depuis un terminal perdu.
 
Les entreprises que je rencontre dans tous les pays d'Europe explorent ces solutions pour mieux tirer avantage des capacités mobiles émergentes de leurs équipes, tout en réduisant les risques via des solutions de sécurité complètes.

Nous-mêmes, chez Verizon, nous consacrons à faire tomber les barrières entre technologies et les frontières de la communication, et sommes ravis de nous positionner au coeur de ce changement de paradigme et des décennies d'innovations à venir.

Autour du même sujet