Comprendre la Gestion du Cycle de vie des Applications (ALM) en 2 min

L'innovation logicielle est au cœur de votre entreprise. Vous gérez des dizaines, des centaines de projets logiciels par an. Alors vous devez connaitre l'intéret d'une solution ALM. Ce n'est pas le cas? Voici le moyen de mieux comprendre cette notion.

L'ALM, c'est quoi ? La Gestion du cycle de vie des Applications- ou ALM pour Application Lifecycle Management en anglais- peut être défini de plusieurs façons. Nous retiendrons la définition suivante qui comprend des mots clefs capitaux. La Gestion du cycle de vie des Application, c’est :

  • La gestion coordonnée du cycle de développement d’une application logicielle…
  • …de son idée initiale à sa livraison et sa maintenance
  • ..impliquant tous les acteurs participant de près ou de loin au projet…
  • qu’ils soient…
  • …tout en appliquant les processus propres à l’entreprise.

L’ALM ne se contente pas de fournir des outils pour l’équipe d’ingénieurs pour la gestion du développement logiciel (Software Development Lifecycle). L’ALM doit aller plus loin et fournir des outils adaptés pour les autres personnes impliquées  dans le projet : les services marketing et commerciaux qui font remonter des informations importantes sur les besoins actuels des marchés, les services méthodes et outils qui vont mettre en place des processus qualité, les services de système d’information qui vont vérifier la sécurité, les utilisateurs finaux qui font remontrer des incidents et requêtes d’améliorations du logiciel, etc.

Pour quelles entreprises ? On pourrait répondre en une phrase: l'ALM concerne toutes les entreprises, les petites, les grandes, de tous les secteurs car en réalité leurs besoins sont similaires ou approchants. En effet, l’innovation logicielle est devenue un facteur clef de compétitivité pour les entreprises. La bonne gestion de leur portefeuille de projets logiciels prend une place capitale pour ces entreprises dites « high-tech ».
Dans le même temps, on observe une tendance lourde dans les entreprises industrielles, elles sont en pleine reconversion, en pleine "mutation logicielle" : elles doivent passer d’une fabrication traditionnelle à une fabrication logicielle. Regarder le secteur de l’automobile par exemple : auparavant une voiture était un ensemble de composants mécaniques. Aujourd’hui c’est un ensemble de composants électroniques dépendants les uns des autres. Idem pour le monde médical dans lequel les chercheurs utilisent et créent des logiciels hautes technologies pour créer de nouveaux produits. Autre exemple, avec l’explosion des mobiles Android, le développement d’application pour smartphone est devenu un objectif majeur pour les entreprises.
Quelques exemples pour vous montrer qu’à l’heure actuelle aucun secteur d’activité ne peut échapper au challenge de la gestion de ses projets logiciels. L’ALM est devenu un outil de pilotage stratégique pour le patrimoine applicatif de l’entreprise.

Pour quoi ? L’objectif général de l’ALM est d’améliorer la gestion des projets logiciels et de leurs développements, mais son usage va dépendre des processus choisis par l’entreprise et des spécificités de son activité. Une solution ALM peut donc être utilisé pour:

  • la Gestion de Projet
  •  la Gestion des Exigences
  • les Développements Agiles : Scrum, Kanban, XP, etc.
  • les Services d’Assistance (HelpDesk)
  • la mise en place de méthodes et qualité : CMMI, ITIL, COBIT,
  • etc.

Dans tous les cas, une solution ALM vous permettra de :

  • Industrialiser les développement
  • Améliorer la qualité des livrables
  • Obtenir la traçabilité des changements
  • Suivre en temps réel l’avancement des projets
  •  Améliorer la productivité
  • Faciliter la collaboration/communication entre les membres
  • Diminuer le TCO (coût total d’exploitation), d’autant plus avec un logiciel libre

Autour du même sujet