La visioconférence, une technologie qui fonctionne. Mais pour quoi faire ?

Selon IDC, le marché de la vidéoconférence se monte à 2,6 milliards $, en croissance de 24,3%. Les acteurs du marché investissent en masse dans des entreprises spécialisées dans la vidéo, s’assurant ainsi une main mise sur le secteur. Pourquoi un tel engouement ?

Autrefois considérée comme un système de communication cher, compliqué, et d’utilité ponctuelle, la vidéoconférence est devenue en quelques années un véritable enjeu pour les entreprises. Elle n’est plus seulement un outil de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité mais est aujourd’hui un outil de travail à part entière pour un grand nombre de métiers.

E-Education : élargir l’accès à l’apprentissage grâce à la visioconférence !
Des solutions de communication, de flux et d'enregistrement vidéo haute définition permettent aux enseignants, aux étudiants, aux chercheurs et aux administrateurs d’élargir l’accès à l’apprentissage, partager leurs expertises et améliorer la collaboration.

Au delà de la simple réduction des frais de déplacement, l
es constructeurs proposent une technologie fiable et de qualité permettant au corps professoral de travailler son projet pédagogique.
La vidéo peut aujourd’hui changer radicalement le mode de vie des ses utilisateurs comme illustré par le Rectorat de Montpellier.

En effet, Charles, enfant handicapé, n’avait jamais pu être scolarisé. Grâce à un système de visioconférence installé entre le domicile des parents et l’école, le petit Charles a enfin eu accès à l’école de la classe de CE1 à la 6ème. Frédéric Woillet, Conseiller TICE adjoint, explique: « La vidéoconférence a changé la vie de cet enfant. Elle devait créer une fenêtre en lui donnant accès à l’éducation, elle lui a finalement ouvert une porte ».

Au delà de cette expérience, la qualité et la diversité des échanges entre établissements scolaires dans l’enseignement des langues, des formations continues, des relations entreprises écoles, l’équipement des Université qui permet de faire face à une population d’étudiants en forte demande d’expertise permet d’envisager des usages enrichissants et variés des solutions de E-Education.

E-Santé: améliorer l’efficacité des services de santé grâce aux nouvelles technologies !
Les patients bénéficient de meilleurs soins de santé quand ils sont face à leurs médecins. Le partage des antécédents, des symptômes et des informations médicales, aide les soignants à déterminer les meilleurs traitements. La distribution géographique de la population hors des centres urbains et la désertification médicale peuvent compromettre l'accès aux soins spécialisés.

Le secteur de la santé est clairement l'application la plus exigeante en matière de visioconférence.
Grâce aux innovations récentes du secteur, les médecins peuvent voir et entendre aussi nettement que s'ils étaient présents en personne. Examiner l'intérieur d'un canal auditif, visionner un film radiologique et bénéficier de couleurs réalistes pour déterminer le bien-être d'un patient sont maintenant possibles.

De l'oncologie aux soins de suivi des maladies chroniques,  en ne négligeant pas les aspects liés à la gérontologie, les applications de la télémédecine haute définition sont infinies. Elles témoignent d’une ré humanisation de la relation patient médecin dans des contextes géographiquement éclatés.

De plus, l’apport en compétences que représentent les échanges entre médecins et spécialistes apporte un vrai bénéfice dans l’exercice de la médecine au quotidien.
De nombreux programmes gouvernementaux font appel à des ressources de télémédecine, tels que l’égalité de l’accès aux soins pour les détenus, la mise en relation des hôpitaux psychiatriques avec les juges en charge du suivi des patients concernés, et l’équipement des Ehpad afin de désenclaver les régions déficitaires en nombre de médecins.
Des idées de développement fleurissent comme celle d’équiper le SAMU de systèmes de visioconférence et ainsi pouvoir donner un bilan d’ambiance lors d’un plan d’urgence.
« Grâce à une solution aussi simple que celles de LifeSize, c’est maintenant possible. Nous pouvons gérer mieux encore nos patients et leur fournir les soins dont ils ont besoin en temps et en heure » décrit François Dallay, Responsable Télécom au CHU de Bordeaux.

Ressources humaines : rendre l’internationalisation possible !
Avec la globalisation de l’économie et l’essor de la mobilité, les sociétés ont de plus en plus recours à des entretiens vidéo dans le cadre de leurs processus de recrutement. Si cette solution présente des avantages certains, tels que le gain de temps et d’argent, elle représente également un exercice délicat pour certains candidats moins à l’aise face à une webcam que face à un recruteur.

La vidéoconférence se généralise pour les entretiens sous l’impulsion de plusieurs facteurs :
-
la globalisation avec des décisionnaires à l’étranger,
-
la mobilité des cadres qui postulent auprès de sociétés basées à l’étranger, 
-
la situation économique qui pousse à réduire les coûts, 
-
la situation environnementale qui pousse à réduire les déplacements, cause d’augmentation d’émissions de CO2,
-
l’agenda de plus en plus chargé des professionnels incitant à des solutions flexibles,
-
l’évolution des comportements en entreprise avec un usage accru de la vidéo dans le cadre de la collaboration.
Pour toutes ces raisons, les chances qu’un candidat se retrouve dans un face à face avec les recruteurs par le biais d’un écran vidéo sont de plus en plus importantes. 

Sport, Droit et Gouvernement : des acteurs de plus en plus demandeurs
Aujourd'hui, d’autres métiers et activités s’intéressent de plus en plus à la vidéoconférence. Par exemple, lors d’une course de voile, les skippers parfois seuls sur leurs bateaux, peuvent garder contact avec la terre ferme en utilisant la vidéo conférence.

Du côté de la justice, certains procès peuvent maintenant se dérouler en vidéoconférence, évitant ainsi le déplacement de présumés coupables potentiellement dangereux. Cet engouement a même récemment fait l’objet d’une réflexion gouvernementale sur la possibilité d’un cadre légal pour cet usage.

Enfin, les discours des hommes politiques via vidéoconférence deviennent monnaie courante. Kofi Annan, alors Secrétaire Général des Nations Unies, intervenait régulièrement par ce biais lors de ses communications sur la sphère internationale.

L’essor du marché de la vidéoconférence est l’effet d’un engouement accru de ses utilisateurs.
La vidéo n’est plus seulement l’apanage des réunions internationales mais s’inscrit dans le quotidien de plusieurs professions. Les acteurs du secteur sont les premiers spectateurs de cette croissance et leurs investissements reflètent l’avenir florissant de la vidéo.

Autour du même sujet