La consolidation de données via le Cloud pour traverser la crise

Comment utiliser la consolidation de l'avancée technologique que représente le cloud computing pour traverser la crise ?

Consolider via le Cloud tout ou partie de son IT devient, surtout par temps de crise, une question que doit se poser tout DSI !
Le Cloud, public ou privé, permet en effet, notamment via la mutualisation des ressources, de réduire les coûts de mise en place, de gestion et d’évolution de son infrastructure IT. Il permet également d’accélérer le développement de l’informatique mobile, rendant les applications « maison » accessibles facilement de n’importe où dans le monde.

Que peut-on consolider via le cloud ?
Tout ? Certainement pas, ou pas encore ! Le niveau de sécurité et de contrôle des données étant ce qu’il est, il paraît difficile de placer dans le cloud les applications et données sensibles d’une entreprise, même si les solutions de sécurité mises en place chez les opérateurs de cloud sont souvent plus performantes et mieux administrées que celles des clients prudents !
D’autre part, certaines applications métiers ou services IP réseaux (DHCP, Print Server, …) ne peuvent être consolidées facilement ou de manière assez performante pour être accédées à distance. Et puis, si le WAN ne répond plus ?

Parmi les applications ne supportant pas la latence occasionnée par le WAN, nous trouvons certaines « vieilles » applications métiers développées pour une utilisation « LAN », ou des applications liées à une base de données très exigeantes en terme de lectures/écritures, pas ou peu optimisables sur les réseaux étendus.

La solution semble donc être mixte :
* Certaines applications peuvent être consolidées dans le cloud public ou privé comme Microsoft Office par exemple (Office 365), avec l’aide, devenue indispensable, d’appliances d’optimisation.
*
D’autres ne peuvent être consolidées, pour des raisons de performances et/ou de sécurité d’accès, et resteront disséminées en local  dans les différents sites de l’entreprise.

Pourtant les solutions sont la !

Alors, comment alléger les infrastructures IT sur les sites distants ? Tout d’abord, les solutions de virtualisation permettent de réduire grandement la présence d’infrastructure dans les agences. En effet, les services et applications « résistant à la consolidation » peuvent être virtualisés sur un hyperviseur. Mais dans ce cas, les données restent en agence et doivent être stockées sur un NAS/SAN, sauvegardées en local et synchronisées avec les bases centrales.
Une nouvelle technologie vient d'apparaître sur le marché qui permet de consolider ces données agences sur le SAN du Datacenter tout en conservant des performances d'accès LAN et ce même si le lien WAN est défaillant !
Magique ? Pas vraiment.
Les données sont effectivement stockées sur le SAN central (et donc gérées et sécurisées sur le site principal) mais une représentation de ces dernières est « poussée » vers une appliance d’optimisation du site distant. Le serveur, virtualisé et conservé en agence, accède donc « localement » à ces données (même si le WAN est coupé !).
Elles sont ensuite synchronisées vers la base centrale de manière optimisée via des mécanismes d’accélération des lectures/écritures ISCSI qui s’additionnent aux optimisations « classiques » WAN (dé-duplication/Compression/Optimisation TCP,…)

La consolidation à 100% n’est pas loin !

Finalement, quels sont les avantages pour les entreprises ?

En consolidant toutes leurs données via le Cloud, les entreprises peuvent réaliser des économies significatives en matière de coûts, de temps et de moyens. En effet, la consolidation des données dans le Cloud, réduit considérablement le besoin d’infrastructures sur les sites distants permettant ainsi une réduction du temps et des moyens dédiés à  leur maintenance.
Également, l’aspect « green » de l’entreprise est valorisé. La diminution du nombre d’équipements limite le besoin en électricité et en refroidissement des salles informatiques, réduisant ainsi l’impact environnemental de la société.

Consolider l’ensemble des données via le Cloud représente donc aujourd’hui la solution pour les entreprises qui souhaitent réduire considérablement leurs coûts en infrastructures informatiques.
Au vu du contexte actuel, cette économie est essentielle pour traverser la crise et maintenir positivement l’activité.

Autour du même sujet