Le Cloud Computing favorise l’adoption du concept DevOps par les entreprises

DevOps séduit de plus en plus les entreprises par son fort potentiel d’efficacité et de réduction des délais de mise sur le marché. Les environnements de développement et les méthodologies elles-mêmes deviennent plus efficaces. Des accords de niveau de service, de haute disponibilité et de temps de réponse, aident à accélérer la commercialisation. Le Cloud hybride ouvert peut alors devenir la plate-forme de prédilection pour les développeurs de ce nouveau processus de production.

L’ascension de DevOps

Cela fait quelque temps maintenant que l’efficacité du concept DevOps pour le déploiement de logiciels n’est plus à démontrer. Les premiers environnements de développement dotés de capacités opérationnelles datent de la fin des années 1990. Au départ, le concept DevOps a surtout séduit les start-ups qui y voyaient le moyen de compenser leur manque de ressources, puis les grandes entreprises s’y sont également intéressées afin d’adopter la même réactivité que les plus petites structures.

Le concept DevOps est né dans un contexte de récession économique mondiale. La nécessité est mère d’invention : combiner développement et gestion des opérations a du sens financièrement. La réduction des budgets IT doublée de la volonté d’accélérer les cycles d’innovation pour la commercialisation plus rapide des produits ont permis de faire passer l’adoption de l’approche DevOps, de 25 % en 2011 à 63 % en 2012, comme l’explique un article de Puppet Labs, ‘2013 State of DevOps Report’.

Les conditions économiques difficiles ont joué un rôle de catalyseur pour l’acceptation des technologies et services Cloud. Entre 2008 et aujourd’hui, les entreprises qui ont adopté des solutions Cloud sont devenues des ambassadrices des meilleures pratiques et leur confiance vis-à-vis des nouvelles technologies a fait des émules. Comme c’est souvent le cas, ce qui n’était qu’une pratique naissante au sein des start-up les plus dynamiques s’est généralisé au plus grand nombre.

Historiquement, les structures de développement de logiciels en entreprise ont toujours procédé lentement, étape par étape, les logiciels passant d’environnement à environnement avant d’être déployés sur une plate-forme de production. Avec l’avènement du Cloud et l’élimination des frontières entre les environnements de logiciels en silo et les plates-formes applicatives, les pressions se sont intensifiées sur les environnements traditionnels. Avec DevOps, il devient possible d’utiliser des applications avant qu’elles soient totalement finalisées, surtout que celles-ci sont désormais en constante évolution. A de nombreux égards, l’environnement de développement « Dev » s’apparente de plus en plus à l’environnement d’exécution « live », temps réel.

Le Cloud hybride ouvert permet aux équipes DevOps de gagner en efficacité mais aussi en flexibilité. Prenons l’exemple de l’industrie très concurrentielle des réseaux de téléphonie mobile. Sur les marchés les plus denses, comme au Royaume-Uni, les opérateurs redoublent d’efforts pour proposer de nouveaux services et de nouveaux tarifs ; il suffit qu’un opérateur propose une offre plus attractive pour que les autres suivent, avec des alternatives plus séduisantes les unes que les autres. Ces initiatives sont plus stratégiques que techniques, mais au final c’est aux ingénieurs qu’il revient de tenir les promesses des marketers. Une machine DevOps bien huilée peut permettre de concrétiser une nouvelle approche marketing en 24 heures seulement ;  des délais inenvisageables avec un environnement de développement traditionnel.

L’industrie pharmaceutique est un autre exemple de secteur qui profite des bienfaits de l’environnement DevOps. Les labos pharmaceutiques ont effectivement besoin de processus de production absolument cohérents et répétables, qui doivent aussi pouvoir être audités et adaptés rapidement aux nouvelles conditions du marché. Le Cloud hybride Open Source constitue un environnement 100 % auditable où les erreurs qui se produisent en environnement de production sont externes aux données critiques originales qui ne risquent donc pas d’être compromises.

Le concept DevOps permet le libre-service via des ressources Cloud, accélérant et favorisant la collaboration. Un Cloud hybride Open Source réunit les critères dont les équipes DevOps ont besoin : simplicité de configuration, collaboration, visibilité et contrôle. Le libre-service, indissociable de DevOps, permet aux équipes d’utiliser des applications techniques qu’elles connaissent et maîtrisent.

L’impact du Cloud hybride ouvert sur DevOps

Quand il est difficile d’investir dans de nouvelles ressources, le Cloud hybride ouvert est un bon moyen d’aligner environnements de développement et environnement de production et ainsi éviter de nouvelles dépenses.

Un environnement Cloud hybride ouvert fourni aux utilisateurs  les outils nécessaires à la coordination des projets et le partage d’information. Les membres d’une même équipe se partagent des fichiers via des unités de disque partagées en Cloud, ils peuvent créer/dupliquer et se partager des machines virtuelles (VM), permettant à leurs collègues des services d’assurance qualité et de développement de tester des environnements rapidement. La vitesse de virtualisation permet aux entreprises adeptes de DevOps d’optimiser l’intervalle de temps limité avant chaque nouvelle version.

Même si les services de Cloud public s’utilisent de plus en plus en entreprise, de façon officieuse plus que sur recommandation IT interne, les considérations sécuritaires pour conserver privé les environnements critiques, comme ceux de développement et de production, demeurent. Le Cloud hybride associe data centre et flexibilité apportant ainsi le meilleur des deux mondes. De fait le concept de DevOps et l’intégration du Cloud hybride ouvert deviennent des éléments incontournables de la stratégie de mise sur le marché d’une entreprise.

Un avantage indéniable de l’ouverture est le potentiel de flexibilité qu’elle apporte. Les utilisateurs d’OpenStack ont une visibilité absolue sur le process, ils peuvent examiner la pile à tout moment, la modifier très facilement, rapidement, à mesure que les services deviennent plus fonctionnels ou rentables. C’est le mécanisme ultime de modernisation et de montée en charge. OpenStack protège toutefois de l’anarchie que pourrait occasionner l’ouverture totale, car les utilisateurs sont contraints par les frontières définies par le service IT dans le Cloud. En contrepartie de ces limimtes, ils peuvent modifier la pile à loisir en puisant dans un riche catalogue d’options.

L’utilisation de ressources Cloud ne doit pas se faire au détriment des règles et procédures de l’entreprise et des fonctionnalités de gestion intégrées peuvent aider. Les solutions de Cloud hybride ouvert peuvent générer des rapports d’utilisation détaillés et inclure des fonctionnalités de surveillance, de contrôle des déploiements, de restauration, de maintenance du système d’exploitation, de configuration des systèmes et de gestion des performances globales.

Les développeurs gagnent en agilité dans le périmètre d’un Cloud hybride ouvert structuré et les pressions se font plus fortes vis-à-vis des méthodes traditionnelles de distribution de logiciels. D’après le rapport de Puppet Labs, les sociétés adeptes du concept DevOps distribuent leurs programmes jusqu’à 30 fois plus vite que leurs concurrents traditionnels, avec une réduction de 50 % des erreurs. En d’autres termes, ces entreprises peuvent déployer 8 000 changements quand leurs concurrents plus lents sont encore à valider le déploiement du premier.

S’il est possible en interne de configurer de nouveaux systèmes et de rendre opérationnelles des architectures IT à la demande et de réduire nettement les délais de mise en place d’un environnement logiciel, l’adoption d’un process DevOps automatisé peut conférer à l’entreprise les avantages d’évolutivité et de flexibilité du Cloud hybride. Les entreprises qui souhaitent pouvoir distribuer rapidement des logiciels innovants ont intérêt à combiner les concepts DevOps, de développement agile et de Cloud hybride pour faire tomber les barrières traditionnelles entre les services de développement et ceux de test et des opérations IT.

Cloud computing / DevOps