Le Top 5 des utilisations du Cloud Computing en 2014

Aujourd’hui, les entreprises qui souhaitent migrer leurs charges de travail dans le Cloud font appel à des fournisseurs de services Cloud, experts en la matière.

Le Cloud Computing induit un changement de perception de la fonction IT dans l’entreprise, et les entreprises qui veulent retirer un avantage compétitif de leur adoption du Cloud utilisent ainsi l’IT en accord avec leur stratégie business.

Quelles ont été les cinq utilisations les plus courantes du Cloud Computing cette année ?

La simplification des opérations internes

Les entreprises recourent au Cloud pour gagner en efficacité et simplifier leurs opérations, à travers la centralisation de l’administration des systèmes IT. Dans une démarche de rationalisation des processus au service des utilisateurs, le Cloud permet aux entreprises de concentrer leurs efforts, leurs ressources et leurs investissements en direction de leur cœur de métier. Cette meilleure maîtrise des coûts et l’amélioration des canaux de service se répercutent favorablement sur les coûts et la qualité de service.

La distribution optimisée des ressources internes

Le Cloud aide à conduire les projets plus efficacement, avec moins de perturbations opérationnelles et d’interventions de dépannage. L’accès à des ressources « on demand », aux capacités ajustables pour un coût réduit, permet aux entreprises de satisfaire les besoins du business de manière systématique et sans délai. Cette flexibilité favorise l’innovation et l’implantation sur de nouveaux marchés en encourant moins de risques. De plus, les applications et les systèmes de stockage étant hébergés sur des serveurs dynamiques dans un local centralisé, cette configuration facilite la collaboration et l’accès des collaborateurs à l’information.

De nouvelles manières de travailler, se connecter et collaborer

Les collaborateurs attendent aujourd’hui de l’entreprise des conditions de travail plus mobiles, qui leur permettent d’avoir accès partout à l’information, y compris sur leurs propres terminaux dans le cadre des pratiques BYOD (Bring-Your-Own-Device). Le Cloud leur permet d’accéder aux réseaux à partir de terminaux connectés à Internet. Equipés de logiciels Cloud, dont des postes de travail virtuels et des outils de partage de fichiers, les salariés peuvent désormais travailler où et quand ils le souhaitent et collaborer à partir du terminal de leur choix.

La capacité à collecter des données, les partager et les analyser pour prendre de meilleures décisions

L’utilisation du Cloud Computing dont on a le plus parlé en 2014 est probablement l’analyse du Big Data. Le Cloud permet en effet aux entreprises de stocker et d’analyser les volumes de données exponentiels qui caractérisent notre nouveau monde numérique. L’analyse du Big Data aide les entreprises à prendre des décisions en connaissance de cause, à réagir rapidement aux tendances de consommation qu’elles auront identifiées et à innover dans la bonne direction pour continuer de devancer leurs nombreux concurrents.

La concrétisation plus rapide d’initiatives pour saisir de nouvelles opportunités de business

Les entreprises s’emparent des technologies Cloud pour développer des applications innovantes ou créer des procédures métier originales. Les plus matures dans leur adoption du Cloud développent des pratiques DevOps en interne, de façon à pouvoir tester et développer de nouveaux outils pour un coût minime, avec un maximum d’agilité, et ainsi accélérer la croissance de leur activité. Dans le contexte de l’adoption généralisée du Cloud, les entreprises qui en retireront le maximum de bénéfice sont celles qui mettent la technologie à profit pour optimiser leurs processus internes et favoriser leurs capacités d’innovation.

Quelle utilisation votre entreprise a t'elle fait du Cloud Computing cette année ? Quels sont vos projets pour 2015 ?

Autour du même sujet