Une alliance Toshiba-Vaio-Fujitsu sur le marché des PC portables ?

Trois grands constructeurs japonais discuteraient en vue d'une éventuelle fusion dès avril 2016

C’est en tout cas ce qu’annonce un quotidien financier japonais. Les trois constructeurs nippons que sont Toshiba, Vaio et Fujitsu seraient prêts à fusionner leurs activités portables afin de faire face à la baisse de la demande sur un marché du PC en déclin. Selon le journal Nikkei les trois sociétés sont en pourparlers pour la création d’une nouvelle structure qui pourrait voir le jour au 1er avril 2016 soit au début du prochain exercice fiscal. Chacun des trois acteurs conserverait un tiers des parts de leur future entreprise.


Ce projet de rapprochement intervient dans un contexte assez difficile notamment pour Toshiba qui traverse actuellement le plus grand scandale financier de son histoire avec l’affaire des bilans truqués qui a poussé son désormais ex-CEO, Hisao Tanaka, à la démission. En pleine restructuration, Toshiba a cédé à Sony son activité de capteurs photo pour près de 155 millions $ qui a lui-même revendu Vaio à Japan Industrial Partners en 2014. En se joignant à Vaio et Fujitsu, bien présent en Europe, Toshiba qui bénéficie d’une forte notoriété en Amérique du Nord pourrait trouver un bon moyen pour mutualiser ses différents coûts et avoir plus de poids pour négocier auprès de ses réseaux de revendeurs et de distributeurs sur un marché mondial dominé par Lenovo, Dell et HP.

Au niveau mondial, le marché des PC peine actuellement à dépasser les 71 millions d’unités vendues dont 42 millions pour les PC portables. Des chiffres en recul qui se confirment également au niveau local. Si cette alliance se concrétise, elle contrôlerait un peu plus de 30 % du marché japonais et ravirait la première place à NEC Lenovo Japan Group qui détient actuellement 26,3 % des parts de marché au Pays du Soleil-Levant.

Alliance / Nec