Microsoft s'appuie sur les JO pour promouvoir ses technologies

Du fait de l'ampleur de l'évènement, l'éditeur s'est placé en bonne position pour redorer le blason de Silverlight. Ce format, concurrent du Flash d'Adobe, est obligatoire pour suivre sur Internet les épreuves olympiques.

Point de salut pour les JO 2008 si vous êtes utilisateurs de Mac OS X ou de Linux. Les technologies utilisées, du moins en France et aux Etats-Unis, nécessitent l'installation soit de Silverlight (le format concurrent de Flash poussé par Microsoft), soit de Windows Media Player.

Ce petit coup d'éclat de Microsoft pour promouvoir ses technologies a été relativement bien orchestré. Du fait de l'impact des JO, beaucoup d'internautes avides de direct iront certainement se ruer sur le site de France Télévision, seul partenaire habilité en France à retransmettre les canaux TV avec Canal+. Or, le site prévu à cet effet impose le format Silverlight pour bénéficier des vidéos en direct depuis Internet. Sur le site de Canal+, c'est le logiciel Windows Media Player qui sera nécessaire.

Dès lors, Silverlight permet de visionner des vidéos de bonne qualité, de se brancher sur un canal particulier pour suivre telle ou telle épreuve, mais aussi de jongler entre les différents canaux vidéos ou de les enregistrer. C'est exactement la même solution que propose le partenaire officiel NBC aux Etats-Unis. Un coup double qui permettra à Microsoft de tester sa technologie en direct, et notamment la montée en charge, sur un gros événement.

D'autre part, il s'assure que de nombreux internautes auront désormais installé Silverlight sur leur poste de travail, ce qui en fera un argument dans le futur avant de négocier d'autres partenariats du même type. Depuis le début des JO, 8 millions d'internautes auraient déjà installé Silverlight. Enfin, il profite de l'évènement pour tenter de séduire des internautes déjà conquis à Flash, mais qui n'ont pas, pour la plupart, eu l'occasion de tester cette technologie "made in Microsoft".

C'est aussi une exposition pour convaincre des industriels et d'autres sites Web des possibilités offertes par Silverlight. Un véritable coup dur pour Adobe, alors que celui prépare la sortie de son Flash Player 10. Multiplate-forme, il est déjà présent depuis de nombreuses années sur la scène Internet, et a conquis aussi bien les internautes (95% ont installé Flash sur leur machine) que les sites Internet. Adobe laisse ici une occasion majeure à son seul concurrent de rattraper son retard.

Depuis le début des jeux, 8 millions d'internautes auraient téléchargés Silverlight

Une erreur d'autant plus grande que, depuis les jeux olympiques d'Athènes, l'utilisation du média Internet a pris énormément d'ampleur. Selon les premiers chiffres officiels, les 5 premiers jours des JO de Pékin ont donné lieu à 13,5 millions de vidéos vues, contre 2,2 millions seulement pour l'intégralité des JO d'Athènes. Pour le seul site de la NBC, Microsoft estime avoir délivrer plus de 250 To de contenu depuis Silverlight.

En plus de sa solution, Microsoft a fait joué la symbiose entre ses différentes activités pour un effet maximum. Ainsi, depuis son site MSN, il propose une couverture totale de l'évènement : photos, vidéos, actualités et tableaux des médailles. Et l'éditeur propose même une barre d'outil pour l'amateur averti. Sur Windows Media Center également, il est possible de télécharger du contenu vidéo des JO, moyennant finances. Un service similaire est proposé aux utilisateurs de consoles Xbox, ou du baladeur Zune.

De même, certains écrans utilisés lors de la cérémonie d'ouverture des JO utilisaient le système Windows XP Embedded. Enfin, le comité d'organisation des jeux fait appel à des serveurs Sharepoint 2007. Un véritable coup du publicité qui pourrait s'avérer payant en Chine, où la marque voit ses logiciels très souvent piratés, selon les rapports du BSA.

Reste à savoir si cet événement suffira à faire adopter Silverlight à d'autres occasions. Le coup de projecteur, en tous cas, est d'ores et déjà braqué sur Microsoft, ce qui constitue en soi une réussite.

Serveurs / CANAL +