Firefox et Chrome en petite forme, IE toujours en perdition

La chute de la part de marché d'Internet Explorer s'est légèrement ralentie en décembre, de -1 point contre -1,2 point en novembre.

De son côté, le navigateur de la fondation Mozilla a continué à voir sa part de marché grimper d'un mois sur l'autre, mais moins fortement : +0,4 point en décembre contre +0,7 point en novembre.

Alors que d'une année sur l'autre, Google Chrome enregistre la plus forte croissance, ce n'est pas le cas lorsqu'on la ramène d'un mois sur l'autre.

Chrome n'est en effet parvenu à gagner que 0,4% de part de marché sur 1 mois, soit l'équivalent de Firefox. Google compte sur sa vaste campagne d'affichage pour l'aider à gagner de nouvelles parts de marché.