Salesforce met les réseaux sociaux au service du CRM Marc Benioff met le cap vers l'entreprise sociale

Le postulat de Marc Benioff, P-DG de Salesforce, est simple : "Les réseaux sociaux ont bouleversé le monde et l'industrie IT. Le printemps arabe s'est largement appuyé sur Facebook, et les entreprises seront les prochaines à vivre cette révolution. Si les années "90 ont été marquées par les applications Web basées sur le Cloud, les années 2000 par les applications mobiles, également basées sur le Cloud, les années 2010 seront marquées par les outils sociaux, reposant eux aussi sur le Cloud." 


marc benioff, p-dg de salesforc, lors d'une présentation sur l'événement
Marc Benioff, P-DG de Salesforc, lors d'une présentation sur l'événement Dreamforce. © Virgile Juhan / JDN

Salesforce.com, qui a bâti sa réputation sur le modèle Cloud, n'est certes pas mal placé pour vouloir sa part du gâteau dans ces applications sociales accessibles via un navigateur, mais ce sont surtout ces dernières acquisitions et son réseau social d'entreprise Chatter qui doivent lui permettre de surfer sur cette tendance de fond.


Une pluie d'annonces centrées sur l'entreprise sociale

Lors de Dreamforce 2011, rendez-vous annuel de Salesforce.com, l'acteur californien a présenté une pluie de nouvelles fonctionnalités sociales pour Chatter (lancé en 2010), et dévoiler ses ambitions au sujet de sa base de données Jigsaw (acquis l'année dernière). Marc Benioff a également expliqué en quoi son outil de monitoring de réseaux sociaux, Radian6, racheté en mars dernier, pouvait être utile à la gestion de la relation client et comment il pouvait s'intégrer à son CRM. La mobilité a également été au coeur de ces ambitions. 


le leitmotiv de salesforce : vendre un modèle qui rompt avec la logique du
Le leitmotiv de Salesforce : vendre un modèle qui rompt avec la logique du logiciel traditionnel. © Virgile Juhan / JDN

Première annonce, de taille pour cette acteur historique du Cloud public : la possibilité de choisir de conserver certaines données au sein de son propre datacenter. Salesforce s'ouvre donc au modèle du Cloud hybride avec cette option de "DRO" (pour Data Residency Option, ou "choix de la localisation des données"), déjà proposée et mise en place par Salesforce à la demande de certains clients, des banques américaines notamment (Bank Of America, Merrill Lynch ou JP Morgan).

Réseaux sociaux / CRM