France Télévisions mise sur l'ASP pour gérer ses comptes La formalisation des besoins confiée à un cabinet extérieur

Créé en 2000, le groupe France Télévisions a relevé ces dernières années les défis d'une profonde transformation organisationnelle. Avec, parmi eux, celui de palier aux problèmes d'hétérogénéité de ses outils de gestion de trésorerie et de connectique bancaire.

Car jusqu'à début 2008, la vingtaine d'entités légales composant le groupe (France 2, France 3, RFO...) recouraient à une demi-douzaine d'outils différents pour faire remonter leurs données de trésorerie à des fins de consolidation et de gestion au niveau de la Trésorerie Groupe et ce, par des moyens tous plus variés les uns que les autres : tableurs, mails, Fax...

"Nous voulions mettre un terme mettre à l'important travail de ressaisie des données effectué au niveau de la trésorerie groupe" (Jérôme Pouvreau - France Télévisions)

"Les besoins du groupe en matière de gestion de trésorerie ont été clarifiés entre 2004 et 2005 pour mettre un terme à l'important travail de ressaisie des données effectué au niveau de la trésorerie groupe dans notre ancien outil de cash management Sage Concept ECash qui avait atteint ses limites", raconte Jérôme Pouvreau, Trésorier Groupe de France Télévisons.

Mais alors que la direction financière de France Télévisions tablait sur une implémentation du nouvel outil de gestion de trésorerie pour 2006, elle a vu ses plans contrariés par la priorisation d'un autre projet IT groupe : la mise en œuvre du nouvel ERP groupe Oracle.

Remis à l'ordre du jour en septembre 2007, c'est à cette époque que la décision est prise de réaliser un cahier des charges en amont du choix de solution. L'étape de formalisation d'expression des besoins est alors confiée à un cabinet extérieur, Eurotrésorerie. Ce qui n'a pas empêché France Télévisions de garder à l'esprit les caractéristiques clés de sa future solution.

FRANCE 2 / FRANCE 3