INTERVIEW
 

Xavier Milliard (Argia)
A travers notre plate-forme, nous distribuons en ASP des logiciels libres de divers éditeurs

xavier milliardLa plate-forme d'intermédiation en mode cloud computing permet de composer des applications à partir de modules Open Source et hébergés. La facturation s'effectue à l'usage.

Publié le 12/05/2009

En savoir plus

Vous venez de lancer Faascape, une plate-forme d'intermédiation logicielle. Quel est le principe ?

La plate-forme permet aux développeurs de logiciels libres de proposer leurs modules sous forme de Web Service. De cette manière, ces briques logicielles pourront être utilisées à la demande, depuis notre plate-forme par des utilisateurs, pour leurs propres applications.

Il peut s'agir par exemple de modules d'e-commerce, comme des paniers, des systèmes de paiement, de catalogue, de forum. L'ensemble des modules proposés sont sous licence Apache v2. Nous ciblons dans un premier temps des clients telles que des agences Web et des petites entreprises, qui souhaitent diminuer les coûts d'hébergement de leurs applications Web.

Bien sûr, un minimum de connaissances techniques est requis pour intégrer ces briques aux applications des clients.

Quel est le modèle économique qui sous tend Faascape ?

Le client final, c'est-à-dire l'utilisateur des modules mis à disposition sur la plate-forme, paie à l'usage. Cela lui permet d'éviter d'investir sur de l'infrastructure d'hébergement pour ses applications, et surtout dans l'installation des logiciels. La tarification se structure en fait sur la consommation à l'usage, et sur le niveau de SLA désiré.

"Le client final, c'est-à-dire l'utilisateur des modules mis à disposition sur la plate-forme, paie à l'usage"

Au niveau des développeurs qui peuvent déposer leurs modules Open Source sur Faascape, un tiers de notre facturation à l'usage leur est reversée. Par ailleurs, le développeur détient les droits d'auteur de son application.

Enfin, suite aux premières discussions que nous avons eu avec des clients et des partenaires, il apparaît que nous pourrions nous orienter vers un modèle où des développeurs qui travaillent chez certains de nos clients pourraient déposer leurs applications sur Faascape, pour être hébergé par ce même client, mais aussi par d'autres utilisateurs, qui rémunèrerait indirectement l'entreprise.

En savoir plus

Quelles garanties de disponibilité et de sécurité apportez-vous à vos clients ?

Ce que nous proposons maintenant, c'est le fruit d'une expérience de 15 ans, et nous avons déjà une soixantaine d'inscrits sur la plate-forme. Nous avons des clients, tel que Leroy Merlin ou Orange, et nous avons su mettre en place des plates-formes pour gérer les montées en charge de ces clients.

Et puis, en fonction des demandes des clients, nous proposons plusieurs niveaux de SLA.

Xavier Milliard est fondateur de la société Argia



JDN Solutions Haut de page

Sondage

Le marché des smartwatch a-t-il un avenir ?

Tous les sondages