Comment les entreprises gèrent-elles l'accès à Facebook Facebook : un risque pour 40% des entreprises ?

Mais les bénéfices des réseaux sociaux Web pour l'entreprise ou l'administration surpassent-ils le niveau de risque encouru ? La réponse est oui, répond KPMG. Là où 80% des managers consultés évoquent des avantages, ils sont 40% à identifier au moins un risque. Parmi ces risques, la perte de temps potentielle engendrée par l'usage des médias sociaux au travail est identifiée et expérimentée par 35% des responsables, mais ils sont deux fois plus nombreux à évoquer une amélioration de la productivité.

"Il semble par conséquent que, pour les 70% d'organisations engagées dans ce type de projet, les réseaux sociaux soient devenus un impératif organisationnel", commente le cabinet. "Il semble néanmoins que les risques soient sous-estimés par les entreprises non-expérimentées souhaitant initier des projets." Ainsi, seuls 20% des répondants dans ce cas évoquent les enjeux liés à la sécurité IT, la perte d'informations sensibles, ou la baisse de productivité des salariés.



Collaboratif / Facebook