Le réseau social d'entreprise : les bonnes feuilles Mieux vaut éviter de découper en morceaux le RSE pour l'intégrer à l'intranet

Les Intranets se sont développés principalement dans les grandes entreprises. Ils sont devenus un élément plus ou moins central du système d'information. Ils peuvent aller d'un simple Intranet de publication en logique top down, en passant par un portail d'information global et plus transversal, jusqu'au point de passage obligé vers les applications. Quel que soit le cas, il faut penser le RSE comme un élément complémentaire du dispositif de l'Intranet.

Le premier cas, et peut être le plus audacieux, est de remplacer l'Intranet par un RSE. En effet, un RSE contient les fonctionnalités d'un Intranet : publication de pages vers des audiences. C'est un cas possible pour ceux qui n'ont rien ou un Intranet trop vétuste, pour les autres, je leur recommande de garder leur Intranet et d'y intégrer le RSE.

portlet de jive software
Portlet de Jive Software © Lavoisier

Le RSE peut facilement s'intégrer dans l'Intranet dans une logique portail. Il suffit de réserver une porte d'entrée ("portlet") à l'Intranet existant vers le RSE. Certains RSE fournissent une intégration standard de type JSR1684 ou JSR286 qui garantit une intégration rapide et sans développement. Maintenant, cette intégration est surtout déterminée par l'intégration préalable des utilisateurs à l'Intranet pour être efficiente. Il faut donc d'abord se poser les questions du SSO avant de passer à l'intégration dans l'Intranet.

Ne pas oublier de mettre le RSE à la charte utilisée pour l'intranet

D'un point de vue fonctionnel, il faut choisir ce qu'on présente à l'utilisateur dans le portlet. Généralement, on va trouver les derniers évènements qui le concernent (on l'appelle Wall ou mur), un indicateur de message de la messagerie interne au RSE s'il est disponible, les actions primaires (publier, commenter) et un accès aux espaces. Un RSE étant par nature très riche, rapidement, comme le montre le portlet de Jive Software, il devient une page à part entière !

Un RSE propose une interface et une philosophie qui lui est propre. Aussi, il vaut mieux éviter de le découper en morceaux pour l'intégrer à l'Intranet. Mieux vaut laisser une petite fenêtre qui alerte l'utilisateur sur les nouveautés avant de le faire basculer vers l'interface complète du RSE. Non seulement c'est plus simple à intégrer mais cela donne aussi de la souplesse aux logiques propres qui répondent aux besoins : l'Intranet et la lecture ; le RSE et l'interaction avec les autres et le lien vers les autres applications/contenus par les évènements. On peut dire que le RSE est une approche temporelle et humaine là où l'Intranet est de nature plus spatiale et dérivée de l'organisation.

Enfin, en termes d'intégration, il faut bien entendu le mettre à la charte de l'Intranet et lui rajouter un bandeau, une navigation qui permet le renvoi vers l'Intranet. C'est un lot qu'il ne faut pas oublier car il contribue à l'adoption.

Collaboratif / Intégration