Microsoft : 600 Mo de données clés chez Salesforce ?

Microsoft accuse l'un de ses anciens cadres d'être parti avec 25 000 pages de données stratégiques chez Salesforce.com.

Microsoft vient de déposer une plainte devant le tribunal accusant Matt Miszewski, ancien cadre notamment en charge des contrats avec l'administration, d'avoir volé près de 25 000 pages d'informations confidentielles avant d'être embauché chez Salesforce. L'ordinateur de Miszewski contenait des centaines de fichiers, pesant quelque 600 Mo, avec des informations sensibles sur les projets Cloud Computing ainsi que des contrats stratégiques signés entre Microsoft et les administrations.

L'éditeur de Redmond a fait savoir qu'il considérait que Matt Miszewski  prenait "ses responsabilités de confidentialité beaucoup trop à la légère". Pour Microsoft, les conséquences néfastes de cette supposée fuite d'informations seraient "réelles et substantielles" selon les termes de l'accusateur. Ce n'est pas le premier tacle de Microsoft contre Salesforce. Outre des accusations de violation de brevet, l'éditeur  de Redmond avait offert, en décembre dernier, 200 dollars de réduction à tout utilisateur de Salesforce adoptant le Dynamics CRM Online de Microsoft.

Microsoft / CRM