OpenOffice : une alternative crédible à Microsoft Office ? OpenOffice : 100 millions de téléchargements depuis sa création

Téléchargée plus de 100 millions de fois depuis son lancement officiel en avril 2002, OpenOffice est la suite bureautique Open Source la plus répandue dans le monde. Elle s'articule autour de cinq modules complémentaires : traitement de texte, tableur, présentation, outil de dessin et base de données.

Moins complète en termes fonctionnels que la suite payante Microsoft Office, elle n'en demeure pas moins une alternative sérieuse aux yeux de nombreuses organisations publiques et privées. Aux côté de sa gratuité (absence de coût de licence), la solution fait preuve depuis sa version 3.2 d'une maturité et stabilité certaine.


Historiquement, OpenOffice.org a d'abord trouvé un écho auprès des administrations, collectivités et institutions publiques. Cela a par exemple été le cas dès 2002 avec le Ministère de l'Intérieur.

PSA, Spie batignolles, Bayard Presse, Bongrain sont passés sous OpenOffice.org

Déployé à cette époque en raison d'un manque de moyens pour installer une suite bureautique payante, OpenOffice.org a été installé dans différentes entités liées à ce ministère, telles que les préfectures, directions de polices et de sécurité civile...

Depuis peu dépendante du Ministère de l'Intérieur, la Gendarmerie Nationale a également basculé ses postes de travail sous OpenOffice.org, ce qui représente un parc de près de 10 000 ordinateurs. 


le module présentation d'openoffice.org
Le module présentation d'OpenOffice.org © OpenOffice.org

Dans le secteur privé, l'élargissement du parc de Macintosh a été un facteur déclencheur pour Bayard Presse. Au départ limitée à 250 Mac, l'installation de la suite bureautique Open Source a été étendue depuis 2006 à l'ensemble des postes de travail (900 PC).

Des entreprises encore réticentes à s'exprimer publiquement


 
En 2007, c'est le groupe PSA Peugeot-Citroën qui a déployé la distribution Linux Enterprise Desktop de Novell sur 20 000 postes clients. Le projet, étalé sur plusieurs années, intégrait également le déploiement de 2 500 serveurs, sachant que pour sa bureautique, PSA est passé par OpenOffice.org 2.

D'autres exemples dans le secteur privé peuvent également être cités, comme le groupe agro-alimentaire Bongrain, Spie Batignolles ou encore la Compagnie Européenne de la Chaussure. Pour autant, peu sont enclins à s'exprimer sur le sujet. Approchées par JDN Solutions, les SSLL Linagora et StarXpert ont fait savoir que ces entreprises ne souhaitent pas évoquer publiquement leur projet.

Microsoft / Bureautique