Andy Rubin, le père d'Android, quitte Google

Celui à qui Google doit le succès mondial d'Android quitte l'entreprise de Mountain View pour lancer un incubateur. Un mouvement inattendu.

C'est un départ surprise. Andy Rubin, co-fondateur d'Android, quitte Google. Il part pour lancer un incubateur de start-up plutôt orientées vers les nouvelles technologies matérielles. Depuis 2013, il ne s'occupait plus d'Android, mais de la robotique chez Google - un secteur qui le passionnait depuis longtemps. C'est lui qui a piloté les achats récemment effectués par Google dans ce domaine, comme ceux de Boston Dynamics, Schaft et Meka Robotics.

Mais Andy Rubin est surtout connu pour avoir hissé Android au sommet, en dirigeant les développements de l'OS de manière d'ailleurs assez indépendante à Mountain View. Google lui doit le succès mondial d'Android. A la base, l'OS était son idée. C'était un nom de domaine qu'il possédait depuis plusieurs années. Il le reprendra d'ailleurs pour baptiser une jeune pousse fondée dès 2003, et qui sera rachetée par Google peu de temps après, en 2005.

C'est Sundar Pichai qui l'a remplacé début 2013 à la tête d'Android. Ce même Sundar Pichai qui vient d'avoir une belle promotion chez Google, en prenant cette semaine la responsabilité de presque tous les produits maison, y compris le moteur de recherche et la publicité. James Kuffner, un chercheur déjà employé par Google, remplacera Andy Rubin à la direction de l'unité dédiée à la robotique.

Google / Android