Bring Your Own Device : quelle réalité sur le terrain ? Principales problématiques à relever : choisir les bons outils et accompagner le changement

Pour le DSI d'Europe Airpost, la réussite d'un projet de BYOD repose notamment sur le choix de l'outillage. Il passerait notamment par le déploiement d'une technologie de virtualisation et de gestion des droits d'accès. Mais aussi par la mise en place d'un dimensionnement réseau, notamment Wi-fi (avec idéalement du roaming), et d'une infrastructure de stockage rapide adaptés pour encaisser la charge des connexions distantes. "Nous avons entre 200 et 300 personnes qui se connectent à distance", indique sur ce point le DSI.

google cloud print est une solution possible pour accéder à une imprimante
Google Cloud Print est une solution possible pour accéder à une imprimante d'entreprise depuis un terminal mobile personnel. © Capture JDN
Autre problématique, qui peut paraitre plus anecdotique, mais qui n'en reste pas moins importante pour les utilisateurs finaux : donner la possibilité d'imprimer depuis les terminaux personnels. Une question à laquelle la compagnie arienne répond via une solution Xerox permettant d'envoyer les documents par e-mails sous forme de pièces attachées à un serveur d'impression.

Autre problématique technique, la DSI a tenu à se doter d'une méthode pour s'assurer du bon fonctionnement des accès. La charte informatique a été modifiée : elle précise que la DSI doit valider le média personnel via lequel le poste virtuel est utilisé. "Nous nous sommes rendu compte que cette règle était cependant difficile à appliquer", ajoute Fabrice de Biasio.

L'impression depuis les terminaux personnels : une vraie problématique


Du côté de Volvo IT, la principale problématique d'un tel projet se situe plutôt sur le terrain de la gestion du changement. Selon Laurent Geray de Volvo IT France, le BYOD peut engendrer "des questions importantes" à la fois du côté de l'informatique, et la sécurité notamment, mais aussi de la part des services de gestion des ressources humaines. Pour Laurent Geray, cette accompagnement concerne aussi l'ensemble des utilisateurs s'inscrivant dans la démarche. "Ils doivent sans doute plus que jamais être sensibilisés aux bonnes pratiques de sécurité des données", insiste-t-il. Mieux vaut en effet ne pas stocker d'informations confidentielles en local depuis un terminal personnel...

Aux côtés de la gestion du changement, la filiale informatique de Volvo n'en fait pas moins face, comme Europe Airpost, à des défis techniques épineux. "Nous n'avons pas encore résolu la question de l'impression", note sur ce point Laurent Geray, qui indique avoir étudié la solution retenue par Europe Airpost. "Gecko propose le même type de produit", précise-t-il, avant d'indiquer se pencher également sur les solutions d'impression en mode Cloud (type Google Cloud Print). "Mais, il faudrait pour les mettre en place créer une zone réseau particulière avec un cloud privé d'impression."

BYOD / EUROPE AIRPOST