Bring Your Own Device : quelle réalité sur le terrain ? Volvo : 8 000 terminaux mobiles personnels utilisés pour travailler

Prenant acte de la démocratisation des tablettes et smartphones, les équipes informatiques de Volvo IT se posent la question courant 2011 de l'opportunité de mettre en place une politique de Bring Your Own Device pour l'ensemble du groupe Volvo. "L'apparition des forfaits d'accès illimité à Internet pour les terminaux mobiles grand public a constitué un facteur déclencheur. Elle facilite en effet grandement la mise en œuvre de ce service qui faisait l'objet de demandes incessantes", souligne Laurent Geray, responsable Innovation chez Volvo IT France. En septembre 2011, la filiale informatique du groupe de transport commercial conçoit un premier prototype permettant l'accès à la messagerie d'entreprise depuis un terminal personnel, qu'il soient sous iOS, Android, ou Windows Mobile.

au sein du groupe volvo, les terminaux personnels de type tablette et smartphone
Au sein du groupe Volvo, les terminaux personnels de type tablette et smartphone sont utilisables pour travailler. © Scanrail - Fotolia.com

Pour plus de sécurité, il est décidé de limiter les accès aux terminaux équipés de versions d'OS récents. Un outil de MDM (pour Mobile Device Management) est déployé pour valider ces versions ainsi que les connexions. Le protocole standard synchronisation de la messagerie de Microsoft, utilisée par Volvo, est activé pour gérer les échanges. Toujours pour optimiser la sécurité, l'accès réseau au système d'entreprise est limité à la 3G, ce qui permet de concentrer le contrôle du flux sur un seul point d'entrée. "Nous étudions néanmoins la possibilité d'une connexion en Wi-fi, via une infrastructure réseau de VLAN mobile isolée de notre réseau Wi-fi d'entreprise qui permettrait de faire retransiter le flux par le même point d'entrée en provenance d'Internet", précise Laurent Geray.

Volvo IT privilégie les apps Web

Dès l'ouverture du nouveau service, les demandes affluent. Un an après, la base de données du projet référence quelque 8 000 appareils personnels, sur un total de 25 000 terminaux mobiles (tablettes et smartphones) utilisés pour travailler. Pour les utilisateurs positionnés sur des métiers nomades, Volvo IT continuent en effet de fournir des terminaux, notamment des smartphones (Android). Depuis le lancement du projet, la DSI observe une croissance mensuelle de 5 à 7% de nouveaux appareils personnels référencés, avec un pic au moment de Noël.

Depuis, Volvo IT s'est lancé dans la mise en œuvre de nouvelles applications mobiles, notamment à destination de ces terminaux mobiles personnels. Une application de réservation de taxis et de navettes inter-sites a par exemple été développée spécifiquement. Elle a été conçue en mode Web pour faciliter son portage multiplate-forme et sa maintenance. Une application de réservation de salles de réunion a également été mise à disposition. "Globalement, nous préférons recommander des apps du marché quand elles répondent aux besoins", indique Laurent Geray, évoquant notamment des outils de gestion de notes de frais, et des logiciels de géolocalisation pour les chauffeurs du groupe Volvo. L'accès aux applications bureautiques ou à l'ERP est géré quant à lui par le biais de la technologie de virtualisation de Citrix. Du côté des intranets, des templates Web adaptées aux écrans mobiles ont, enfin, été mis en place. 

BYOD / EUROPE AIRPOST