Apple vs Samsung : le duel de la gestion de flotte mobile Samsung vainqueur sur le fil face à Apple

Le match du Mobile Device Management est serré entre Apple et Samsung. Avec son outil maison Apple Configurator, la firme à la pomme parvient à couvrir des fonctions phares comme l'activation/désactivation des fonctions clés de l'iPhone ou encore la configuration de profils Wi-Fi et de contrôle des applications (autorisation, recommandation ou interdiction). Si sa gratuité est son point fort, il ne faut pas perdre de vue que cet outil de MDM est limité à la gestion d'une trentaine de terminaux.

Ce n'est pas le cas pour Samsung qui, épaulé par les éditeurs de MDM tiers, parvient avec sa surcouche SAFE à prendre l'avantage, surtout sur les aspects liés à la gestion des contacts et de la messagerie. Si dans ce cas le nombre de terminaux pris en charge n'est plus limité, le frein peut alors résider dans le coût de licence qui peut facilement dépasser plusieurs dizaines d'euros par terminal.


Mobile Device Management : tableau de synthèse
Samsung AppleAvantage
Source : JDN Tech
Gestion des applications et des fonctions 10/109/10Samsung
Configuration des règles réseaux 4/65/6Apple
Gestionnaire de contacts et messagerie 7/73/7Samsung
Sécurité5/76/7Apple
Conclusion26/3023/30Samsung

Apple / Samsung