Trimestriels : Alcatel-Lucent divise ses pertes par 5

Pour son premier trimestre, l'équipementier a affiché un chiffre d'affaires stable, mais un résultat net négatif de 73 millions d'euros, loin des 353 millions de pertes de l'année dernière.

Les résultats financiers du premier trimestre d'Alcatel-Lucent révèlent que l'équipementier a significativement réduit ses pertes en un an. L'année dernière, le groupe avait affiché un résultat net négatif de 353 millions d'euros. Aujourd'hui les pertes ont été divisées par 5, et s'élèvent à 73 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires stable (+0,3%, à 3 milliards d'euros).

"L'amélioration de 280 millions d'euros par rapport au 1er trimestre 2013 s'explique par le niveau plus élevé du résultat d'exploitation, des coûts de restructuration inférieurs et une réduction significative des pertes financières nettes", explique le groupe, lancé dans un ambitieux plan de restructuration, Shift, impulsé par Michel Combes, aux commandes depuis un an. Une période durant laquelle la cote de l'entreprise a gagné 150%.

La semaine dernière, une rumeur prêtait à Nokia l'intention d'utiliser le cash obtenu après avoir cédé ses téléphones à Microsoft pour racheter Alcatel-Lucent. La rumeur, pas la première au sujet d'Alcatel-Lucent, avait légèrement impacté sa cote, qui a pu grimper de 3%. Pour rappel, en février dernier, Alcatel-Lucent a reçu une offre d'une société chinoise d'investissement en technologie, China Huaxin, pour l'acquisition de 85% de sa division Entreprise

 

Acquisition / Résultats financiers