RIM publie des résultats financiers rassurants

Le constructeur a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévus. Le groupe tire les premiers fruits de son plan de réorganisation, en attendant le lancement de ses smartphones Blackberry 10 en 2013.

RIM multiplie les indicateurs rassurants. Le groupe a présenté cette semaine la version 10 de son OS Blackberry. Avec cette mouture, le constructeur marque sa différence avec la concurrence, en avançant de véritables facteurs de différenciation. Au programme : un outil de communication unifiée, intégrant jusqu'aux réseaux sociaux, un environnement hybride permettant de bénéficier de deux contextes professionnels et personnels isolés l'un de l'autre, mais aussi un support de HTML5 à l'état de l'art.

Nouvel élément positif, le groupe a dévoilé hier des résultats trimestriels encourageants. Même s'il s'agit du troisième trimestre consécutif dans le rouge, RIM enregistre une perte nette en deçà des prévisions du marché. Elle s'établit à 235 millions de dollars, contre 518 millions de dollars de perte au trimestre précédent. Soit 0,27 dollar par action contre 0,47 dollar attendu par les analystes. Quant à la trésorerie, elle progresse dans le même temps de 100 millions de dollars, pour atteindre 2,3 milliards de dollars.

Une tendance positive qui est le fruit des efforts combinés du groupe en matière de réorganisation, mais également d'optimisation des ventes. RIM a notamment indiqué que sa base d'utilisateurs BlackBerry avait progressé comparé au trimestre précédent de 2 millions de clients, à 80 millions. Reste un chiffre d'affaires en repli de 31% comparé à l'année précédente, à 2,9 milliards de dollars.

En attendant, il faudra sans doute attendre le lancement des premiers smartphones sous Blackberry 10, qui devrait intervenir au premier semestre 2013. RIM préparerait deux appareils, dont un avec un clavier physique. Le groupe serait en plein pourparlers avec les grands opérateurs pour préparer la commercialisation de cette nouvelle gamme.

RIM / Smartphone