VMware veut répondre au défi du BYOD avec Horizon Suite

Attendu pour le premier semestre 2013, Horizon Suite est conçu pour cloisonner sur un même terminal mobile les environnements personnel et professionnel. Les versions iOS et Android sortiront en même temps.

Par Dominique Filippone (JDN), envoyé spécial à Barcelone

"Ici et maintenant'. Le slogan du VMworld 2012 ("Right Here Right Now") ne peut pas vraiment s'appliquer à Horizon Suite, la solution de VMware qui doit permettre aux DSI d'éviter de se faire des cheveux blancs à cause des problématiques délicates du Bring Your Own Device (BYOD).

Attendue en version finale au 1er semestre 2013, la solution a été en effet évoquée la première fois par l'éditeur en 2011. Malgré tout, la bêta est bel et bien aujourd'hui sur la rampe de lancement. Elle a été confirmée pour "avant la fin décembre".

"Nous avons soigné le développement de chaque brique d'Horizon Suite et cela nous a pris du temps, mais certains composants étaient déjà prêts depuis l'année dernière, comme Octopus ou encore Thin App", explique Srini VasnKrishnamurti, Senior Director Mobile Solutions de VMware.

Prenant très à coeur son rôle de "courtier en services" (Broker Services), VMware croit dur comme fer au succès de son offre, qui s'articule autour de plusieurs briques clés : Thin App (virtualisation de l'application dans une bulle), App Blast (affichage Web HTML5 à distance qui s'appuie sur View), Octopus (stockage et synchronisation de fichiers) et App Manager (authentification SSO).

Un terminal Android avec deux instances étanches de l'OS

Objectif d'Horizon Suite : donner à l'utilisateur l'accès à ses données professionelles (documents, messagerie, applications...) sur n'importe quel smartphone ou tablette, comme il pourrait y accéder avec son ordinateur. La solution vise, en premier lieu, des terminaux Android. Pour ce faire, VMware a travaillé main dans la main avec des constructeurs, dont Samsung et LG, pour pouvoir proposer deux instances de l'OS de Google sur un même terminal.

Concrètement, l'une de ces instances donne accès aux données privées de l'utilisateur (photos, applications, vidéos, réseaux sociaux...), tandis que l'autre encapsule celles qui touchent à la vie professionnelle du même utilisateur (applications, messagerie, agenda...). La gestion et le paramétrage de cette "bulle" professionnelle est entièrement pilotée par la DSI, qui décide quand mettre à jour l'instance de l'OS, sachant qu'il n'existe aucune passerelle possible avec la "bulle" privée.

Outre l'impossibilité de copier-coller des données, le capteur photo/vidéo n'est pas partagé entre les deux instances : une photo prise à titre personnel ne sera pas lisible dans la "bulle" professionnelle. Tout comme il ne sera pas possible d'accéder à sa messagerie de bureau par le biais de sa "bulle" personnelle.

Concernant iOS, le mode de fonctionnement d'Horizon Suite diffère légèrement, puisqu'il n'est plus question de proposer deux instances d'OS distinctes. "Sur un seul et même OS, nous proposons aux administrateurs IT la possibilité de créer un environnement de travail contenant toutes les applications, données et services de l'utilisateur, mais également un set de règles pour le sécuriser et l'administrer", a précisé Srini VasnKrishnamurti.

Android / BYOD