Le financement d'un PC par cartes prépayées...
59.4%
Globalement, je ne vois pas l'intérêt...
18.8%
C'est un mode de financement innovant
10.9%
Pourquoi pas en France ?
7.9%
Un concept valable seulement pour les pays émergents
Démarré le 24/05/2006 | 101 votes | Résultat au 31/05/2006
Le PC "à la carte" de Microsoft a du chemin à faire...
Payer pour avoir le droit d'utiliser son PC laisse nos lecteurs perplexes. Les pays émergents, cible de ce concept made in Microsoft, seront-ils convaincus ?
(01/06/2006)


Microsoft se lance à la conquête des pays émergents (lire l'article du 23/05/2006). Alors que d'autres, Intel et AMD par exemple, proposent des ordinateurs "ancienne génération", réduisant d'autant le ticket d'entrée, le géant de Redmond mise quant à lui sur des technologies dernier cri. La nouveauté se situe dans le mode de financement : à l'image de la téléphonie mobile, il propose l'achat du matériel à un prix très bas et vend ensuite des "heures d'utilisation".

Le concept n'est donc pas nouveau mais l'idée de l'adapter au marché du matériel informatique ne convainc pas : ainsi, 60,8% de nos lecteurs
n'y voient pas d'intérêt. Pourtant, selon Microsoft, ce concept permettrait de réduire la fracture numérique de façon spectaculaire avec du matériel équivalent à celui utilisé dans les pays riches.

L'idée de Microsoft est née du constat que le marché de la téléphonie mobile dans ces pays a explosé ces dernières années grâce aux cartes prépayées. Les usagers ont ainsi eu accès à des téléphones dernière génération, sans engagement, dans des pays où les revenus sont à la fois faibles et irréguliers. Il suffisait de penser à l'adapter à un autre marché ! C'est l'avis de presque un lecteur sur cinq qui considère ce mode de financement comme innovant.

Effet d'annonce ou réelle demande : pour 11,3% de nos lecteurs, le concept pourrait même être importé en France. Il est certain
que les machines sont toujours plus sollicitées par des applications de plus en plus gourmandes en mémoire et sont donc très vite obsolètes. Microsoft ne précise pas si un système de points permettra de remplacer régulièrement son matériel, comme c'est le cas sur le marché de la téléphonie mobile...

Ce n'est en tout cas pas l'avis de 8,2% de nos lecteurs : ceux-là considèrent que payer pour avoir
accès à son ordinateur ne pourrait être valable que dans des pays émergents. Il est certain qu'avoir un accès limité à son ordinateur alors même que plus de 50% des ménages français ont un accès illimité à Internet peut paraître contradictoire.

Commentaire réalisé le 31/05/2006

Pourquoi pas en France ?

Un concept valable seulement pour les pays émergents

Globalement, je ne vois pas l'intérêt...

C'est un mode de financement innovant

démarré le 24/05/2006
Solutions Envoyer Imprimer Haut de page