Google lance une place de marché dédiée aux Google Apps

La firme de Montain View a lancé Google Apps Marketplace. Plus de 120 applications gratuites et payantes sont d'ores et déjà disponibles pour enrichir l'éventail fonctionnel des Google Apps.

 

Après des premières rumeurs en fin d'année puis début février, Google s'est enfin décidé à jeter le voile sur son service de téléchargements d'applications pro en ligne. Accessible à cette adresse, le Google Apps Marketplace permet d'adjoindre à ses Google Apps (Premier, Standard ou encore Education) tout un tas de nouvelles applications.

 

Développées par des éditeurs tiers ou bien des développeurs indépendants les premières applications disponibles (plus de 120) couvrent des domaines fonctionnels variés : finance et comptabilité, organisation et calendrier, gestion client, gestion documentaire, sécurité...

Outre une navigation par classique par catégorie d'offres disponibles il est par ailleurs possible de filtrer sa recherche, grâce aux standards OpenID et OAuth, en fonction du type d'application mère (Google Agenda, Gmail Google Documents...) à laquelle la nouvelle application téléchargée sera rattachée.

Google n'oublie pas de prélever une commission égale à 20% du montant de chaque vente

En termes de tarification, cette dernière varie d'une cinquantaine à plusieurs centaines de dollars par utilisateur et par an. Google ne faisant rien par philanthropie, le géant de la recherche n'oublie pas de prélever une commission de 20% du montant de chaque transaction.

Les développeurs tiers pourront également de leur côté mettre en ligne leurs créations contre 100 dollars par an, dès qu'ils auront entre leurs mains les kit d'API fournis par Google dans les semaines à venir.

Sur plus de 100 applications d'ores et déjà disponibles sur le Google Apps Marketplace, une large majorité est proposée par des start-up (omelett, Get Satisfaction, ou encore le français RunMyProcess) tandis que quelques autres le sont par des éditeurs plus renommés sur le marché (Zoho, Intuit...).

La route sera tout de même longue pour Google avant d'espérer tirer des revenus substantiels de sa nouvelle place de marché. Pour appâter le chaland parmi ses 2 millions de clients et 25 millions d'utilisateurs, Google propose une période d'essai gratuite de 30 jours. Cela suffira-t-il pour convaincre les entreprises et réitérer le coup de maitre d'Apple sur le marché des applications mobiles avec son App Store ?

Google / Applications métiers