SAP vs Oracle : le choc des titans de l'ERP Un risque de recouvrement fonctionnel plus élevé chez Oracle

Considéré par nombre de grandes entreprises comme la pierre angulaire de leur système d'Information, l'ERP peut toutefois présenter quelques contraintes. En particulier du point de vue du recouvrement fonctionnel avec des applications déjà existantes.

 

 "Avec ses rachats successifs, l'offre d'Oracle a tendance à devenir tentaculaire et peut faire en sorte que l'on a du mal à s'y retrouver. Ce qui engendre un risque de chevauchement fonctionnel", pointe Jean-Jacques Camps, président de l'Association des Utilisateurs Francophones d'Oracle.

 

Et un intégrateur sous couvert d'anonymat de confirmer : "l'approche de consolidation d'Oracle pour son ERP, construite sur de nombreux rachats de briques fonctionnelles et de sociétés peut poser un problème avec l'impression que l'intégration de toutes ces briques risque de mener à un projet compliqué, à la différence d'un projet SAP souvent perçu comme plus intégré et donc plus rassurant".


Le match SAP Vs. Oracle : recouvrement fonctionnel
Risque de recouvrement fonctionnelForce
Source : JDN Solutions
SAPFaible+++
OracleElevé+

Java / Oracle