Cinq astuces pour doper Google Analytics Améliorer le taux de rebond dans Google Analytics

le taux de rebond affiché par google analytics peut ne pas convenir à tout le
Le taux de rebond affiché par Google Analytics peut ne pas convenir à tout le monde... Il est cependant possible de le changer. © Olivier Le Moal - Fotolia

Si le taux de rebond est souvent cité comme un indicateur essentiel pour analyser un site, reste à le définir. Sur Google Analytics, le taux de rebond est en fait le taux de visite d'une page.

De quoi décevoir certains experts (voir l'article de SeoMix à ce sujet), pour qui le taux de rebond de Google Analytics donne de fausses pistes : certaines pages peuvent en effet avoir un taux de rebond très élevé alors qu'elles ont captivé l'internaute, sauf que ce dernier n'a pas poursuivi sa visite sur d'autres pages.

 

 

Astuce numéro 5 : déclencher un événement quand un visiteur passe plus de 30 secondes sur le site
 

Pour apprécier l'intérêt suscité par une page, certains peuvent préférer combiner deux indicateurs nativement donnés par Google Analytics : le taux de rebond et le temps passé.

Mais, il est aussi possible de créer un autre indicateur, peut-être plus pertinent : le nombre d'internautes ayant passé, par exemple, moins de 30 secondes sur le site (ou la page).

Il faut pour cela changer le "TimeOut" du code de suivi, pour qu'un événement soit déclenché lorsque le visiteur passe plus de 30 secondes sur le site (ou la page).
 

 

 setTimeout('_gaq.push([\'_trackEvent\', \'Pas de Rebond\', \'Plus de 30 secondes\'])',30000);

 

Installer ce "nouveau" taux de rebond va remplacer l'ancien

 

Segmenter pages ou visiteurs selon la durée précise de leur visite

 


La dernière valeur est exprimée en millisecondes : 30 000 équivaut donc à 30 secondes. Mais, c'est bien évidemment modifiable : tout dépend du seuil à partir duquel le responsable du site considère qu'il s'agit d'un rebond "réel"... Un site ne publiant que de très courts articles pourra baisser cette valeur. Mais 30 secondes constituent, en général, une limite assez fiable pour de nombreux sites.

A noter qu'il est également possible d'ajouter plusieurs "TimeOut" et donc de segmenter pages ou visiteurs selon la durée précise de leur visite.

Cependant, là encore, certains autres "vrais" rebonds ne seront pas comptabilisés – par exemple ceux liés à des pages qui restent ouvertes dans les onglets mais qui ne sont pas lues...

Enfin, dernière remarque importante : installer ce "nouveau" taux de rebond va remplacer l'ancien. Ce dernier pourra cependant toujours être accessible via un segment avancé ("page vue" et "égal à 1"). Mais, si le compte Google Analytics change de main, le nouveau responsable devra être informé et sera sans doute déstabilisé par ce taux de rebond inhabituel.

Google / Google Analytics