Informatique : nouvelle progression du chômage, au plus haut depuis 12 ans

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi dans la catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication" est passé de 48 800 en septembre à 49 400 en octobre.

Une nouvelle fois, les derniers chiffres publiés par le ministère du Travail sur le chômage dans l'informatique ne sont pas bons du tout. En octobre, le nombre d'inscrits à Pôle emploi dans la catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication" a encore progressé, et atteint 49 400, contre 48 800 le mois précédent. Soit une hausse assez faible, certes (+1,2%), mais elle s'inscrit dans une tendance baissière continue depuis juin dernier. Le nombre de chômeurs enregistré dans cette catégorie était alors de 45 100. Depuis juin dernier, la hausse du chômage dans l'informatique est donc beaucoup plus prononcée (+9,5%), et se remarque d'ailleurs très bien dans le graphique ci-dessous.

Pire, il faut désormais remonter à décembre 2003 pour retrouver un nombre d'inscrits plus élevé dans cette même catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication". Cela fait donc 12 ans que le chômage dans l'informatique n'avait pas été aussi haut. 

Tous les chiffres cités plus haut sont des chiffres bruts, sans correction de Pôle emploi, et concernent les inscrits en catégories A, B et C, qui regroupent les chômeurs sans aucune activité et les chômeurs en activité réduite. Mais il faut signaler que le nombre d'inscrits en catégorie A (chômeurs sans aucune activité) affiche ce mois-ci une tendance similaire, et même un peu plus marquée, dans le secteur informatique. Ce nombre enregistre en effet une progression, passant de 39 100 à 39 600, soit 1,3% de hausse.

Chômage