Glassdoor lève 40 millions de dollars

Le jobboard américain aura levé 200 millions de dollars en tout. Sa valorisation atteint environ un milliard de dollars.

Fondé en 2007, le jobboard Glassdoor, qui se décrit comme le TripAdvisor des entreprises, vient de lever à nouveau des fonds : 40 millions  de dollars. Cela porte la somme totale levée par cet acteur californien à 200 millions de dollars.

La dernière levée de l'acteur, de 70 millions de dollars, remontait à janvier 2015. La valorisation estimée de Glassdoor a un peu progressé entre-temps, mais elle se situe toujours aux alentours d'un milliard de dollars. Le prix de ses actions, affirme le Wall Street Journal, aurait toutefois baissé depuis la dernière levée de fonds, de 8,54 à 8 dollars.

Le nouveau tour de table a été mené par Henry Ellenbogen et T. Rowe Price, avec la participation des investisseurs historiques comme Google Capital, Tiger Global et Battery Ventures. L'investissement de T. Rowe Price va toutefois un peu changer la donne pour Glassdoor, car l'estimation du prix de ses actions va désormais être publiée. Le jobboard n'a toujours pas indiqué s'il était rentable.

La somme levée doit permettre à Glassdoor de poursuivre son expansion internationale, mais aussi d'enrichir son contenu. De l'argent doit aussi être investi dans un système de machine learning, afin de mieux détecter les faux avis, et de mieux faire correspondre les candidats et les emplois proposés.

Levée de fonds / Job board