SoftBank boucle l'acquisition d'ARM pour 31 milliards de dollars

En s'offrant le britannique ARM, le géant japonais des télécoms réalise la plus grosse acquisition d'une entreprise européenne spécialisée dans les nouvelles technologies.

SoftBank a bouclé l'acquisition d'ARM pour 31 milliards de dollars. Le groupe japonais a payé plus exactement 17 livres sterling par action de l'entreprise anglaise : cela représente 43% de plus que la valeur du titre avant l'annonce, et porte le montant de l'acquisition à 23,4 milliards de livres sterling. Le somme consentie par le conglomérat japonais fait de cette acquisition la plus grosse jamais réalisée pour une entreprise européenne dans le secteur des nouvelles technologies.

C'est aussi la plus grosse acquisition réalisée par SoftBank, qui a déjà pris le contrôle de l'opérateur américain Sprint ou de Yahoo! Japan. La manœuvre doit lui permettre "de saisir les opportunités de l'Internet des objet", a expliqué Masayoshi Son, CEO de SoftBank. Son entreprise a confirmé que le siège d'ARM resterait à Cambridge. 1500 emplois ont aussi été promis au Royaume-Uni dans les 5 prochaines années.

ARM est rentable, mais le montant de l'acquisition équivaut à 70 fois son dernier bénéfice net annuel. L'année dernière, ses puces ont équipé 15 milliards de terminaux, soit 3 de plus que l'année précédente.

Acquisition / ARM