Dell Technologies pourrait supprimer 2000 à 3000 emplois

Dans la foulée du rachat d'EMC, le groupe plancherait sur un plan de restructuration. L'information est rapportée par l'agence Bloomberg.

L'acquisition d'EMC à peine finalisée, Dell Technologies serait en train de plancher sur un vaste plan de réduction de postes. Ciblant le marketing, la gestion de la chaîne logistique et l'administratif, il pourrait porter sur pas moins de 2000 à 3000 emplois, principalement basés aux Etats-Unis. Dixit Bloomberg. Selon l'agence de presse, le nouveau groupe compterait économiser 1,7 milliard de dollars d'ici 18 mois. 

Rappelons que le nouvel ensemble formé suite à la fusion de Dell et EMC compte 140 000 salariés. 

"Comme dans toute opération de cette taille, nous faisons face à des doublons qu'il va falloir gérer et qui donneront lieu à des suppressions de poste. Nous ferons tout ce qui est possible pour minimiser l'impact sur l'emploi", indique Dave Farmer, porte-parole de Dell. "Nous espérons que les hausses de chiffre d'affaires compenseront les réductions de coût, et que cette progression pourra finalement pousser la croissance des emplois." 

A lire aussi : 

 

EMC / Rachat